•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

La voiture AZUR roule dans le métro de Montréal

Le train AZUR dans un atelier de la STM

Le train AZUR dans un atelier de la STM

Radio-Canada
Prenez note que cet article publié en 2014 pourrait contenir des informations qui ne sont plus à jour.

Les usagers du métro de Montréal devraient pouvoir se déplacer à bord des nouveaux wagons « d'ici la fin de 2014, si tous les tests se déroulent comme prévu », a indiqué lundi matin le président du conseil d'administration de la Société de transport de Montréal (STM), Philippe Schnobb.

Après avoir été dévoilée en novembre dernier à l'usine de Bombardier de La Pocatière (Nouvelle fenêtre), une première voiture AZUR a été présentée lundi matin dans un atelier de la STM, à Montréal. D'autres voitures y arriveront au cours des prochains jours, permettant d'assembler un premier train pour effectuer une série de tests.

À terme, 468 nouvelles voitures de métro, livrées par le consortium Bombardier-Alstom, viendront améliorer le réseau de transport collectif souterrain de la métropole. Elles remplaceront les voitures actuelles, construites en 1966.

« Avec leur design moderne et leur nouvel aménagement intérieur, ces voitures contribueront à la revitalisation du métro. Elles en feront un métro plus puissant, plus confortable, mieux éclairé, moins bruyant, mieux aéré et plus spacieux. Bref, un métro plus agréable à utiliser », a affirmé le maire de Montréal, Denis Coderre.

Les nouveaux trains du métro de Montréal permettront d'accroître l'offre de service de 8 %.

nullAgrandir l’image (Nouvelle fenêtre)

Interior de los nuevos vagones del metro de Montreal.

Photo : SRC/Sociedad de Transporte de Montreal

« En rendant les déplacements plus agréables, nous sommes convaincus que nous attirerons plus de voyageurs vers les transports collectfs. »

— Une citation de  Denis Coderre, maire de Montréal

Le maire de Montréal a par ailleurs rappelé qu'à partir de cette année, les services cellulaires seront disponibles dans les stations et dans les voitures du métro de Montréal.

« Cette livraison est l'aboutissement d'un contrat historique de 2,4 milliards de dollars pour lequel le ministère des Transports contribue à la hauteur de 75 % », a souligné le ministre des Transports et ministre responsable de la région de Montréal, Robert Poëti.

La STM précise que des ajustements du système de contrôle ont retardé sa livraison prévue en juillet dernier.

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !