•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Le pitbull qui a défiguré une fillette d'Ottawa pourrait être euthanasié

Le reportage de Laurie Trudel
Radio-Canada

Selon le Service de police d'Ottawa, le chien pitbull qui a mordu une fillette de 1 an au visage dimanche est sur une liste pour être euthanasié. Ce n'est pas la première fois que cet animal a un comportement agressif. 

La fillette a été transportée à l'hôpital dimanche matin après avoir été attaquée par un chien de type pitbull.

Les ambulanciers paramédicaux d'Ottawa ont été appelés vers 9 h, dimanche matin, après qu'une fillette eut été mordue au 98 Draffin Court, dans le quartier Centrepointe.

En arrivant sur les lieux, les secours ont constaté que l'enfant souffrait de multiples et graves lacérations au visage.

La fillette a été transportée à l'hôpital dans un état critique mais stable et ses jours ne sont pas en danger.

Elle a subi une opération chirurgicale dimanche après-midi, ayant eu la majorité du nez arrachée. Selon les ambulanciers, elle aura du mal à respirer pour le reste de ses jours.

C'est sérieux parce que les dommages peuvent être esthétiques, mais il y a aussi des dommages corporels permanents.

Michael O'Brien, porte-parole des ambulanciers paramédicaux d'Ottawa

« Elle pourrait aussi avoir des problèmes à long terme avec sa respiration. Au moment de l'accident, elle avait aussi du sang dans ses voies respiratoires », indique le porte-parole des ambulanciers paramédicaux d'Ottawa, Michael O'Brien.

Les autorités précisent que le chien qui a attaqué l'enfant est un pitbull. Le Service de police d'Ottawa a pris en charge l'animal, qui est maintenant placé en lieu sûr.

Une enquête a été ouverte afin de faire la lumière sur les circonstances de l'accident.

Les policiers ont souligné cependant que l'attaque se serait produite alors que l'enfant jouait avec le chien dans la résidence familiale.

Un animal à problèmes

Selon des voisins, le chien, appelé « Boss », avait été confié samedi à la famille de la fillette parce qu'il avait des problèmes de comportement.

L'animal aurait mordu un autre enfant auparavant et ses propriétaires cherchaient de l'aide afin de mieux le maîtriser.

La famille de l'enfant, qui avait déjà deux chiens et avait de l'expérience avec les animaux à problèmes, a décidé de recueillir le pitbull.

« Ils ont pris le chien pour aider, mais ce chien avait un lourd passé. [La mère de l'enfant] est si généreuse, elle pensait prendre le chien pour aider pour quelques temps, mais le chien était encore violent », affirme une amie et voisine de la famille, Beatrice Mushanga.

En tant que derniers propriétaires de l'animal, les parents de la fillette pourraient faire face à des accusations pouvant mener à 10 000 $ d'amende et à six mois de prison.

En Ontario, depuis 2005 la Loi provinciale sur la responsabilité des propriétaires de chiens interdit de posséder, de céder, d'importer, d'élever ou d'abandonner un pitbull. Cette réglementation s'applique à la Ville d'Ottawa (Nouvelle fenêtre).

S'il est prouvé en cour que le chien a mordu, attaqué une personne ou que son comportement constitue une menace pour la sécurité des citoyens, sa mise à mort peut être ordonnée.

Ontario

Justice et faits divers