•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Quatre policiers soupçonnés du viol d’une Canadienne à Paris

L'agression sexuelle aurait eu lieu, selon la plaignante, au QG de la police judiciaire parisienne.
L'agression sexuelle aurait eu lieu, selon la plaignante, au QG de la police judiciaire parisienne. Photo: AFP / JOEL SAGET
Radio-Canada

La préfecture de police de Paris confirme que quatre de ses agents ont été placés en garde à vue, après qu'une Canadienne originaire de Toronto eut affirmé avoir été agressée sexuellement dans le quartier général de la police parisienne.

Le viol aurait eu lieu dans la nuit de mardi à mercredi dans un bureau du siège historique de la police judiciaire, le 36, Quai des Orfèvres.

La victime de 34 ans aurait rencontré ses possibles agresseurs dans un bar situé à proximité du poste de police.

L'enquête a été confiée à la police des polices, l'Inspection générale de la police nationale (IGPN), selon l'Agence France-Presse (AFP).

L'avocate de deux des policiers mis en cause s'est refusée à tout commentaire. « Je trouve intolérables ces violations du secret de l'enquête », a simplement déclaré à l'AFP Me Anne-Laure Compoint.

Ontario

Justice et faits divers