•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Gordon Stuckless coupable une fois de plus 

Gordon Stuckless à sa sortie d'un poste de police de Toronto

Gordon Stuckless à sa sortie d'un poste de police de Toronto

Photo : CBC

Radio-Canada

Gordon Stuckless a plaidé coupable mardi, dans un tribunal de Toronto, à une centaine de nouvelles accusations d'agressions sexuelles.

L'homme de 64 ans avait été condamné en 1997 pour avoir agressé sexuellement 24 jeunes garçons, alors qu'il travaillait au Maple Leaf Gardens.

Ces nouvelles accusations portaient sur des agressions commises dans les années 1970 et 1980. Elles avaient refait surface après que 18 personnes eurent contacté les policiers avec de nouvelles allégations l'année dernière.

L'avocat de Stuckless, Ari Goldkind, avait déjà indiqué que son client plaiderait coupable à 103 des 108 chefs d'accusation portés contre lui.

L'avocat explique que cinq des accusations portent sur le sexe anal, des agressions que le prévenu nie avoir fait endurer à ses victimes.

M. Stuckless maintient que même s'il a fait des choses horribles et terribles qui ont ruiné plusieurs vies, il n'a jamais fait subir ça à de jeunes garçons.

Ari Goldkind

L'avocat espère que son client évitera d'être déclaré délinquant sexuel. Il fait valoir que son client a subi une thérapie intense et reçoit régulièrement des injections de castration chimique.

Selon Ari Goldkind, Gordon Stuckless n'a pas récidivé au cours des dernières années.

  • 1969 à 1988 : Gordon Stuckless travaillait comme préposé au Maple Leaf Gardens.
  • 1997 : Il admet avoir agressé 24 garçons de 11 à 15 ans. Il est condamné à deux ans de prison. Plusieurs demandent une peine plus sévère.
  • 1998 : La Cour d'appel de l'Ontario révise à cinq ans la peine de Gordon Stuckless.
  • 2001 : Il obtient sa libération conditionnelle après avoir purgé les deux tiers de sa peine.
  • 2013 : Gordon Stockless est de nouveau arrêté à Toronto pour des agressions qui auraient été commises dans les années 1970.
  • 2013 - 2014 : D'autres victimes dénoncent l'homme pour des agressions commises dans les années 1970 et 1980. Une centaine d'accusations sont déposées.
  • Avril 2014 : Gordon Stuckless plaide coupable à 103 accusations.

Ontario

Justice