•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Ottawa reçoit un nouveau rapport sur les F-35 

F-35

F-35

La Presse canadienne
Prenez note que cet article publié en 2014 pourrait contenir des informations qui ne sont plus à jour.

La ministre fédérale des Travaux publics, Diane Finley, a affirmé jeudi qu'un rapport clé sur le programme des chasseurs F-35 était terminé, et que le cabinet évaluerait au cours des prochaines semaines la marche à suivre.

L'analyse, commandée à la fin 2012, devait examiner quels avions de combat déjà sur le marché représenteraient la meilleure solution pour remplacer la flotte actuelle de CF-18. L'analyse avait été commandée à la suite d'un rapport accablant du vérificateur général, qui accusait la Défense nationale et les Travaux publics de sous-estimer les coûts énormes du programme de chasseurs furtifs.

Mme Finley n'a pas dévoilé les conclusions de l'étude, réalisée par quatre experts de la défense. Le comité a examiné l'information disponible sur cinq appareils de fabricants rivaux : le F-35 de Lockheed Martin (États-Unis), le Super Hornet de Boeing (États-Unis), l'Eurofighter (« Typhoon »), le Rafale de Dassault (France), et le Gripen de Saab (Suède).

Mme Finley a affirmé que cette analyse du marché serait un document parmi plusieurs autres qui permettront au cabinet de déterminer s'il y a lieu de lancer un appel d'offres.

Des observateurs estiment que le gouvernement Harper chercherait à reporter la décision du remplacement des CF-18 après les élections générales de 2015, étant donné la tempête politique suscitée par les critiques du vérificateur général Michael Ferguson sur les F-35. 

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !