•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Bubble football : être dans sa bulle en s'amusant

Radio-Canada

Un nouveau sport a fait son apparition à Québec l'automne dernier : le bubble football. Ce jeu qui provient de la Norvège se démarque par son originalité et par son nom.

Les joueurs du bubble football pratiquent un sport proche du soccer, mais à la différence près qu'ils doivent revêtir une bulle plastique.

Chaque joueur se glisse à l'intérieur de cette une bulle retenue par des bretelles. Des poignées lui permettent de se diriger sur le terrain.

Seules les jambes demeurent à l'extérieur afin de lui permettre de courir et de frapper le ballon. Il n'est toutefois pas facile de bien voir le ballon dans cet attirail, relate Thomas Patry, membre de l'équipe de basketball AA des Élans du Cégep Garneau.

« C'est sûr que c'est assez égratignées et embuées ces bulles-là. Mais au moins, on voit l'adversaire et on peut y rentrer dedans un peu, mais le ballon est plus difficile à trouver », constate-t-il.

L'activité est donc beaucoup plus ludique que compétitive. « Ce qui ressort davantage chez les gens, c'est le sourire, le plaisir, ce sont des rires, davantage qu'une compétition féroce », souligne Jean Dallaire, président du bubble football à Québec.

Lors des parties qui durent 10 minutes, les contacts entre les joueurs sont fréquents. Cependant, les risques de commotion cérébrale sont presque nuls puisque la tête est bien protégée. Le bubble football se pratique à 8 ou 10 joueurs selon les dimensions du gymnase.

Depuis novembre, 1000 personnes ont expérimenté ce sport à Québec.



Québec

Sports