•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Grand-Pré va répertorier ses trésors

Grand-Pré

Les vestiges se trouvent à deux pas de l'église commémorative.

Radio-Canada
Prenez note que cet article publié en 2014 pourrait contenir des informations qui ne sont plus à jour.

La désignation du Paysage de Grand-Pré comme site du patrimoine mondial de l'UNESCO impose certaines obligations par rapport aux découvertes archéologiques.

La société qui s'occupe du Paysage doit entre autres préparer un inventaire des artefacts et des vestiges découverts lors de fouilles effectuées au Lieu historique national de Grand-Pré et à l'extérieur du lieu.

Ces informations seront accessibles, selon Claude DeGrâce, de la société du Paysage de Grand-Pré.

« Nous voudrions avoir un système d'information qui serait développé. Donc, l'information serait informatisée. Nous pourrions avoir une banque de données accessible au public, finalement. On parlait même de faire un symposium. On a eu l'idée. Ç'a été recommandé de faire un symposium où on pourrait partager avec le public toute l'information archéologique, ce qu'on a trouvé », explique Claude DeGrâce.

EN COMPLÉMENT

Le réveil / Nouvelle-Écosse et T.-N.-L. (17 AVRIL 2014) - Grand-Pré : Les fouilles archéologiques et l'UNESCO (Nouvelle fenêtre)

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !

Acadie