•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Retards à la scierie Rosario Poirier

Une scierie
Radio-Canada
Prenez note que cet article publié en 2014 pourrait contenir des informations qui ne sont plus à jour.

La scierie Rosario Poirier de Saint-Alphonse, dans la Baie-des-Chaleurs, entend reprendre ses activités le 22 avril, soit une semaine après la date prévue, en raison des importantes quantités de neige accumulées sur le terrain.

Après plusieurs mois déficitaires, l'usine de sciage a dû être arrêtée à la mi-mars en raison d'un manque de fonds. La scierie ne parvenait plus à payer son approvisionnement en billots.

L'entreprise, qui cumule une dette de 4 millions de dollars s'est placée sous la protection de la Loi des arrangements avec les créanciers.  Le président de la scierie, Luc Poirier, dit travailler à la relance de l'entreprise. « J'ai parlé avec mon syndic, la semaine passée parce que je trouvais qu'on tournait en rond, mais il me dit que c'est un processus normal. Je mets toutes mes énergies là-dessus. Je crois en mon entreprise, je crois en mes affaires. »

Vingt des 35 employés demeurent au travail grâce à l'usine de jointage et la fabrication de bûches écologiques de chauffage.

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !

Est du Québec