•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

L'Ontario tourne définitivement le dos aux centrales à charbon

Du charbon utilisé dans une centrale de production d'électricité en Alberta

Du charbon utilisé dans une centrale de production d'électricité en Alberta

Photo : Radio-Canada

Radio-Canada

La province de l'Ontario est devenue la première région d'Amérique du Nord à avoir complètement abandonné la production d'électricité à partir de charbon. La dernière centrale à charbon de l'Ontario, située à Thunder Bay, était exploitée par Ontario Power Generation.

La structure sera transformée pour brûler de la biomasse avancée qui est un combustible renouvelable.

L'abandon du charbon est la plus grande initiative de lutte contre le changement climatique prise en Amérique du Nord et équivaut à supprimer jusqu'à sept millions de voitures des routes.

Bob Chiarelli, ministre de l'Énergie de l'Ontario

Il faut savoir que l'Ontario a remplacé la production d'énergie à base de charbon par le nucléaire, l'hydroénergie, l'éolien, le photovoltaïque et le gaz naturel.

La province s'était d'abord donnée comme objectif de complètement abandonner le charbon en 2007. C'était l'une des promesses des Libéraux lors de leur arrivée au pouvoir il y a plus de 10 ans.

Pour voir le reportage de Patrick Pilon sur votre mobile - Cliquez ici (Nouvelle fenêtre)

Pour entendre le reportage de Patrick Pilon sur votre mobile - Cliquez ici (Nouvelle fenêtre)

Depuis 2003, le plan de fermeture des centrales à charbon de l'Ontario a éliminé jusqu'à 30 mégatonnes d'émissions annuelles. La fermeture de la centrale de Thunder Bay marque la fin des émissions découlant de la combustion du charbon pour produire de l'électricité en Ontario
Source : Province de l'Ontario

Ontario

Environnement