•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Les services en ligne de Revenu Canada de nouveau accessibles

Bureau montréalais de l'ARC
Le bureau montréalais de l'Agence du revenu du Canada Photo: Radio-Canada

L'Agence du revenu du Canada (ARC) annonce que ses services en ligne sont entièrement rétablis, à la suite de l'interruption causée par la faille de sécurité appelée Heartbleed, découverte cette semaine.

Les particuliers, les entreprises et les représentants peuvent de nouveau produire leur déclaration de revenus, faire des paiements et accéder à tous les autres services en ligne par l'entremise du site Internet de l'ARC.

« Nos services sont maintenant rétablis. Nous nous excusons de l'interruption de service et des inconvénients que cela a pu causer aux Canadiens. Cette interruption était toutefois nécessaire. Nous ne pouvions pas remettre nos systèmes en ligne tant que nous n'étions pas convaincus que les contribuables canadiens pouvaient s'en servir en toute sécurité », affirme le commissaire de l'ARC, Andrew Treusch, dans un communiqué.

L'Agence dit avoir mis en place un « correctif logiciel », dont l'efficacité a été « mise à l'essai rigoureusement et avec succès » sur ses systèmes.

L'ARC affirme avoir découvert lundi l'existence de cette faille de sécurité Internet. Mercredi, elle avait décidé de fermer temporairement ses services web, le temps de colmater la faille. Puis, jeudi, le gouvernement fédéral a décidé de suspendre les services en ligne de tous les ministères fédéraux qui utilisent le logiciel vulnérable à la faille informatique.

Heartbleed est un « trou de sécurité » dans le logiciel OpenSSL, qui est largement utilisé sur le web pour assurer la sécurité et protéger les informations personnelles.

La faille touche plusieurs systèmes informatiques d'envergure mondiale, autant dans le secteur public que dans le secteur privé. Elle pourrait permettre aux pirates informatiques de récupérer des données sécurisées en accédant aux serveurs des ordinateurs, tels des mots de passe et des noms d'utilisateurs.

L'Agence du revenu du Canada rappelle qu'elle n'imposera pas de pénalité aux particuliers qui produiront leur déclaration fédérale après le 30 avril 2014, pour une période équivalant à la durée de l'interruption de service. Ils ont donc jusqu'au 5 mai pour le faire sans pénalité ni intérêts.

Néanmoins, les contribuables doivent tout de même respecter la date limite du 30 avril pour transmettre leur déclaration provinciale.

Société