•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Décès de Gérald St-Cyr : le milieu de la pêche est en deuil, au Nouveau-Brunswick

Gérald St-Cyr
Gérald St-Cyr

L'ex-directeur de l'École des pêches de la Péninsule acadienne, Gérard St-Cyr, s'est éteint jeudi à 94 ans au terme d'une courte maladie.

Les drapeaux de l'École sont en berne, vendredi, en guise de respect pour l'homme qui s'impliquait encore tout récemment dans le monde des pêches.

Son décès a provoqué une vague d'hommages dans la Péninsule acadienne. 

« Gérard St-Cyr, partout où il allait, c'était l'emblème vivant de l'École des pêches et de la formation dans le domaine maritime » explique Michel Doucet, le directeur de l'École des pêches du Nouveau-Brunswick

Grâce à lui, l'École des pêches est entrée dans la modernité

Gérard St-Cyr s'est établi à Caraquet en 1956, après avoir grandi et étudié au Québec. Il a adopté la Péninsule acadienne. Son premier travail était au sein du ministère fédéral des Pêches. Il a par lui suite transformé l'École des pêches, grâce à son expertise. 

Durant ses 20 années à la barre de l'institution, Gérard St-Cyr a surtout insisté sur la sécurité des pêcheurs.

Son héritage est énorme, explique Michel Doucet.

« S'assurer que les pêcheurs partent en mer avec les connaissances les plus avancées et les plus avant-gardistes dans le domaine de la sécurité, c'est son leg le plus grand. On a vu la création du centre d'urgence sur mer, qui est situé pas loin du complexe principal. Et évidemment la piscine, qui porte son nom aujourd'hui. »

« Non seulement fallait-il que nos pêcheurs sachent nager, mais aussi comment survivre à une tragédie en mer, comment embarquer dans des embarcations de sauvetage, comment combattre un incendie. Enfin, c'est une série de mesures qui ont presque été inventées à l'École des pêches » se rappelle l'ex-ministre des Pêches Bernard Thériault.

Une inspiration pour plusieurs

Sa vision en a inspiré plus d'un, dont son successeur aujourd'hui député, Hédard Albert.

« Tous les gens travaillaient bien, ils étaient très motivés. il a jeté une base solide à l'école des pêches. Quand je suis devenu directeur, ça a été facile de continuer l'oeuvre que Monsieur St-Cyr avait débutée ». 

Son engagement dans le Club Richelieu, le Festival acadien et bien d'autres oeuvres a dépassé les frontières de la province, puisqu'en 2002, il a été reçu membre de l'Ordre du Canada. 

Acadie

Société