•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Une marche de 34 jours contre les oléoducs au Canada

Le projet d'olédoduc de la compagnie TransCanada
Le projet d'olédoduc de la compagnie TransCanada.

Des opposants au projet Énergie Est de TransCanada et à l'oléoduc d'Enbridge préparent une marche de 34 jours sur le tracé prévu de l'oléoduc de TransCanada.

Selon l'un des participants, Michaël Rioux, une trentaine de personnes quitteront Cacouna le 10 mai prochain pour se rendre à pied jusqu'à Kanesatake le 14 juin.

Les organisateurs y voient l'occasion de signifier leur solidarité aux communautés locales et autochtones qui seraient traversées par l'oléoduc de TransCanada.

« Il y a déjà beaucoup de citoyens dans les municipalités qui seraient traversées par l'oléoduc qui se sont mobilisés contre le projet de TransCanada. Donc, on sera accueilli à chaque ville et village par les comités citoyens. On leur laisse la place pour nous expliquer les mobilisations qu'ils sont en train de tenir », explique Michaël Rioux.

Les participants veulent aussi s'opposer au projet d'inversion du flux de pétrole d'Enbridge de Montréal vers l'Ontario et, plus largement, à l'exploitation des sables bitumineux dans l'Ouest canadien.

Michaël Rioux estime qu'il y a urgence à agir dans ce dossier. « Il y a énormément de lobbying qui se fait auprès des communautés et des Premières Nations. Phil Fontaine, l'ancien grand-chef des Premières Nations du Canada a été engagé par TransCanada. Il a une firme de communication qui est déjà en train de faire des relations avec les communautés autochtones le long de la ligne », soutient le militant originaire de Trois-Pistoles. 

Il y a une urgence d'aller montrer l'envers de la médaille aux communautés le long de la ligne de TransCanada.

Michaêl Rioux, participant à ka marche contre les projets d'Oléoduc de TransCanada et d'Endbridge.

Par ailleurs, l'entreprise TransCanada tiendra des portes ouvertes à la fin avril à Cacouna, Saint-Honoré et Saint-Bruno pour présenter son projet d'Oléoduc à la population.

Est du Québec

Politique