•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Harcèlement : début du procès d'un ancien vice-recteur de l'UQTR

Harcèlement : début du procès d'un ancien vice-recteur de l'UQTR

Le procès pour harcèlement criminel de Martin Gélinas, un ancien vice-recteur de l'UQTR, a commencé mercredi au palais de justice de Trois-Rivières.

La présumée victime travaillait elle aussi à l'université. Il s'agit de l'ancienne directrice des communications Guylaine Beaudoin.

C'est elle qui a témoigné en premier lors des audiences, mercredi.

L'histoire remonte à 2010. Guylaine Beaudoin et Martin Gélinas se sont courtisés pendant quelques mois. Elle a ensuite mis un terme à la relation.

Martin Gélinas serait revenu à la charge en lui parlant de ses états d'âme et de l'amour qu'il avait pour elle. Il se serait parfois rendu dans son bureau et chez elle pour lui en parler.

Selon Guylaine Beaudoin, ces épisodes ont duré plusieurs mois. En mars 2012, elle a averti Martin Gélinas que son comportement commençait à ressembler à du harcèlement.

L'accusé aurait par la suite critiqué le travail de Mme Beaudoin dans des courriels aux grands patrons de l'UQTR. La présumée victime a d'abord porté plainte aux instances de l'université, puis à la police.

En contre-interrogatoire, la défense a voulu démontrer que la rectrice Nadia Ghazzali a conseillé à Mme Beaudoin de porter plainte. Ce conseil serait survenu à la même époque où la rectrice apprenait que Martin Gélinas s'était plaint de son comportement devant le conseil d'administration.

Le témoignage de Guylaine Beaudoin se poursuivra jeudi. Le procès devrait se terminer vendredi.

Mauricie et Centre du Québec

Justice et faits divers