•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Assurance-habitation : des primes à la hausse pour tout le monde

Des vents de 100 km/h déchaînent les flots sur les côtes du Massachusetts.

Des vents de 100 km/h déchaînent les flots sur les côtes du Massachusetts.

Photo : La Presse canadienne / Michael Dwyer

Radio-Canada
Prenez note que cet article publié en 2014 pourrait contenir des informations qui ne sont plus à jour.

Les primes d'assurance-habitation ne cessent d'augmenter au Canada, au grand dam de certains consommateurs qui n'ont pourtant pas fait de réclamations. 

Plusieurs facteurs expliquent cette hausse. Les désastres, notamment les inondations, ont été plus nombreux à travers le pays. Selon le Bureau d'assurance du Canada, le nombre de réclamations au Nouveau-Brunswick a augmenté de 26% entre 2012 et 2013. 

De plus, plus de sous-sols sont habités et le nettoyage total d'une maison, à la suite d'un sinistre, coûte ainsi beaucoup plus cher.

Les assureurs ont haussé les primes d'environ 5 %.

« Ça peut être 5 % en moyenne, mais il y en a qui ont peut-être 2% d'augmentation. D'autres peuvent avoir 20% d'augmentation » explique le courtier en assurances, Dan Moreau.

Certaines polices d'assurance fluctuent également en fonction de l'ensemble des réclamations, et ont un impact sur l'ensemble des assurés. Diane Losier l'a appris à ses dépens. Son assureur lui demande 200 $ de plus pour son assurance-habitation, alors qu'elle n'a rien réclamé. 

Selon Diane Losier, son assureur lui a expliqué que la hausse est attribuable aux inondations, survenues dans sa région, ainsi qu'aux feux en Ontario. 

C'est comme un pot où tout le monde met de l'argent dedans. Donc, si quelqu'un réclame, tout le monde doit mettre de l'argent dedans.

Une citation de :Diane Losier, assurée

 

Diane Losier met en garde contre les assurances-habitation, dont les primes sont influencées par l'ensemble des réclamations

Le défenseur du consommateur en matière d'assurances, Ronald Godin, croit d'ailleurs que les primes continueront à augmenter.

« Avec les désastres au niveau climatique qu'on a eu depuis quelques années, qui augmentent non seulement en nombre, mais aussi en intensité, si ça continue, ça va amener beaucoup de pression sur les primes. »

Diane Losier a réussi à trouver une assurance qui lui coûte 300 $ de moins. Elle met en garde les consommateurs contre les polices qui sont influencées par les réclamations pancanadiennes. 

« Quand on magasine, de demander si on fait partie d'un "pot" collectif pancanadien, et si on est affecté par les réclamations qui sont faites par les autres [...] Ce ne sont pas toutes les compagnies qui font ça. 

Les divers organismes de protection des consommateurs recommandent également de choisir avec soin son assurance-habitation, et d'analyser les différences à travers les différentes compagnies d'assurances. 

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !

Acadie