•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Acte de vandalisme contre une mosquée dans l'est de Montréal

La vitrine brisée de la mosquée

La vitrine brisée de la mosquée

Photo : Willy Lowry/CBC

Radio-Canada
Prenez note que cet article publié en 2014 pourrait contenir des informations qui ne sont plus à jour.

Le Service de police de Montréal (SPVM) enquête sur un acte de vandalisme perpétré lundi soir contre la mosquée Assahaba, située dans l'est de la ville.

Un individu a lancé une hache dans la vitrine de la mosquée, une arme sur laquelle était écrit « Fuck liberals » et « On va exterminer les musulmans », selon le président du centre, Adil Charkaoui.

C'est le premier acte de vandalisme perpétré contre le centre communautaire.

Le porte-parole du SPVM, Ian Lafrenière, a mentionné que l'incident, survenu quelques heures après l'annonce de la victoire du Parti libéral, s'apparente à un crime haineux et que les policiers prennent l'affaire très au sérieux.

Pour sa part, le président du centre fait un lien entre l'attaque et le projet de charte de la laïcité que le Parti québécois a défendu pendant la campagne électorale.

Adil Charkaoui est porte-parole du Collectif québécois contre l'islamophobie, mouvement s'opposant à la charte des valeurs.

Personne n'était au centre lorsque l'incident est survenu.

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !