•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Les attentes envers Philippe Couillard

Philippe Couillard à travers la foule

Les attentes au Saguenay

Radio-Canada
Prenez note que cet article publié en 2014 pourrait contenir des informations qui ne sont plus à jour.

Les maires de la circonscription de Roberval applaudissent à l'arrivée du premier ministre qui suscite de grandes attentes chez eux.

À Saint-Félicien, où habite Philippe Couillard, le maire Gilles Potvin espère que le premier ministre aura une attention particulière pour l'industrie forestière.

« Alors que l'industrie forestière est dans une situation précaire, la promesse d'avoir un ministre dédié à la forêt est un signal très positif pour l'avenir », croit-il.

Le maire de Dolbeau-Mistassini, Richard Hébert, affirme de son côté que l'élection de M. Couillard est une bonne nouvelle pour sa municipalité.

« Je me rappelle que Philippe Couillard a dit à plusieurs reprises « on ne perdra pas une job pour un caribou » et en plus, il était ouvert à un tarif d'électricité réduit pour l'établissement éventuel d'une aluminerie au Lac-Saint-Jean », souligne M. Hébert.

De son côté, le préfet de la municipalité régionale de comté (MRC) Maria-Chapdelaine, Jean-Pierre Boivin, espère que le nouveau député de Roberval respectera son engagement de redonner vie au projet de construction d'une minicentrale hydroélectrique sur la 11e chute de la rivière Mistassini, abandonné par le gouvernement Marois.

« On ne peut demander mieux pour la MRC, dit-il. On va laisser M. Couillard arriver en poste, mais on va en temps et lieu demander de raviver le dossier de la minicentrale de la 11e chute. »

Durant la campagne électorale, Philippe Couillard a également fait des promesses aux travailleurs du Centre jeunesse du Saguenay-Lac-Saint-Jean, qui dénoncent la fermeture du Foyer de groupe de Roberval.

Au lendemain de l'élection, la présidente du syndicat, Nancy Poulin, attend la concrétisation des promesses du chef libéral. « C'est sûr qu'on est confiants. On a lutté fort dans les derniers mois. Les partenaires, la population est derrière nous. J'espère que M. Couillard va s'acquitter de la promesse qu'il nous avait faite », mentionne-t-elle.

La stabilité d'un gouvernement majoritaire réjouit la Chambre de commerce du Saguenay. L'organisation est satisfaite de voir que le nouveau gouvernement semble soucieux de l'économie et de la création d'emplois.

« Sur les grands marchés internationaux, les grands décideurs, exemple dans le marché de l'aluminium, dans le bois, dans les minières, ça demande des investissements importants, explique le président de la chambre de commerce François Gagné. Quand ils regardent un investissement, ils regardent sur le plus long terme possible. »

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !