•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Un ex-entraîneur de hockey d’Ottawa plaide coupable à plusieurs accusations de nature sexuelle

Le palais de justice d'Ottawa sous la neige.

Le palais de justice d'Ottawa sous la neige.

Radio-Canada
Prenez note que cet article publié en 2014 pourrait contenir des informations qui ne sont plus à jour.

Un ancien entraîneur de hockey mineur d'Ottawa, Kelly Jones, a plaidé coupable à une kyrielle d'accusations de nature sexuelle au Palais de justice d'Ottawa lundi.

L'homme de 57 ans a été inculpé le 22 octobre dernier de plus de 30 chefs d'accusation, dont ceux d'agression sexuelle, de contacts sexuels, d'incitation à des contacts sexuels, d'exploitation sexuelle d'un jeune homme et d'intimidation.

L'individu a plaidé coupable aux accusations touchant 9 victimes âgées de 7 à 15 ans. Ces chefs d'accusations sont liés à des événements qui se seraient produits entre 1987 et 1991.

Kelly Jones dirigeait diverses équipes de niveau bantam dans la région d'Ottawa et était entraîneur de baseball au moment des faits qui lui sont reprochés.

L'accusé était aussi chef scout. Il a également travaillé dans une épicerie où il a rencontré certaines de ses victimes.

Les actes sexuels qui lui sont reprochés ont eu lieu dans son appartement ainsi que lors de séjours en camping.

En septembre 2013, Kelly Jones avait notamment été accusé d'agression sexuelle sur un garçon de 11 ans pour des événements qui seraient survenus de 1987 à 1991. À la suite de la couverture médiatique de l'affaire, d'autres victimes présumées avaient communiqué avec le service de police.

Commentaires fermés

L’espace commentaires est fermé. Considérant la nature sensible ou légale de certains contenus, nous nous réservons le droit de désactiver les commentaires. Vous pouvez consulter nos conditions d’utilisation.