•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Crues printanières : la rivière l'Acadie cause des soucis

Inondations Carignan

Les pompiers procèdent à un sauvetage de quatre personnes encerclés par l'eau dans leur résidence de Carignan.

Photo : Valérie-Micaela Bain

Radio-Canada
Prenez note que cet article publié en 2014 pourrait contenir des informations qui ne sont plus à jour.

Des veilles d'inondations ont été publiées pour certains cours d'eau en Montérégie, dans la Vallée du Richelieu, en Estrie et dans le centre du Québec. À Carignan, des personnes ont dû être évacuées lorsque leur maison a été encerclée par les eaux. 

L'alternance des températures douces et chaudes des derniers jours et les épaisses couches de glace ont entraîné des hausses graduelles des niveaux et des débits des cours d'eau, ce qui a déjà commencé à provoquer des mouvements de glace et des débordements.

Sur la rivière l'Acadie à Carignan, à la hauteur du pont de l'autoroute 10, un complexe d'embâcles de 1500 mètres de long a provoqué une compression des glaces, causant un refoulement important. Des champs et quelques infrastructures ont été inondés après que la rivière eut débordé.

Une équipe de pompiers spécialisés en sauvetage sur l'eau a aidé quatre personnes, deux adultes et deux enfants, pris par la montée des eaux.

À Delson, l'embâcle de la rivière de la Tortue a entraîné un refoulement de 200 cm vers l'amont et celui de la rivière l'Acadie, de 100 à 150 cm. Le déplacement des embâcles pourrait provoquer des inondations au cours de la journée.

Un nouvel embâcle s'est formé sur la rivière des Hurons, à Stoneham, et quelques débordements ont été constatés.

À Châteauguay, la sécurité publique a brisé la glace plus tôt samedi pour éviter la formation d'embâcles.

Par ailleurs, les rivières Richelieu, Yamaska, Noire, Châteauguay, des Anglais et aux Brochets, sont sous surveillance. La formation d'embâcles est possible et des débordements pourraient survenir sur de plus petits cours d'eau.

D'autres avertissements pourraient être diffusés samedi au cours de la prochaine semaine, a indiqué Pierre Corbin, directeur des opérations chez Hydro-Météo. « L'effet de la pluie se fera sentir plus tard samedi », explique-t-il.

Hydro-Météo avise les riverains de surveiller attentivement les niveaux d'eau et les conditions de la glace dans les rivières et de prendre les précautions nécessaires en cas d'inondation. Les pompiers rappellent qu'il faut avoir assez de provisions, de piles et de lampes de poche pour une durée de 72 heures. 

Prudence sur les cours d'eau

La Société de sauvetage appelle les gens à la prudence sur les cours d'eau. Son directeur général, Raynald Hawkins, invite les motoneigistes à vérifier si la glace est suffisamment épaisse avant de s'y aventurer.

Avril est le mois pendant lequel le plus d'incidents sont signalés en ce qui a trait à la glace, rappelle-t-il.

Avec les informations de La Presse canadienne

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !