•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Les écoles d’immersion française ont la cote en Alberta 

L'école J. H Picard d'Edmonton.

L'école J. H Picard d'Edmonton.

Radio-Canada
Prenez note que cet article publié en 2014 pourrait contenir des informations qui ne sont plus à jour.

L'Alberta n'échappe pas à la vague de popularité des programmes d'immersion française. Depuis 2003, le nombre d'élèves inscrits dans les écoles d'immersion de la province augmente de 2 à 4 % par année.

En 2014, 38 000 élèves sont inscrits dans des programmes d'immersion française dans les écoles albertaines. Plus de 200 écoles offrent ces programmes qui sont surtout recherchés dans le sud de la province.

C'est le cas notamment de l'école secondaire William Aberhart de Calgary, où le programme d'immersion française est très achalandé.

À Canmore, la popularité des programmes fait en sorte qu'il existe des listes d'attente.

« Faire partie d'un programme d'immersion française est un grand avantage parce que le français est une des deux langues officielles du Canada », mentionne Joyce Tryon, mère de famille dont les deux enfants fréquentent les écoles d'immersion depuis la maternelle.

« Pourquoi ne pas profiter de l'occasion d'apprendre le français, ça ne peut qu'aider mes enfants à leur ouvrir de nouvelles portes pour leur avenir », ajoute-t-elle.

D'après un reportage de Geneviève Normand

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !