•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Ottawa veut un accès Internet à haute vitesse dans les régions éloignées

Internet sans fil

Internet sans fil

Photo : iStock

La Presse canadienne
Prenez note que cet article publié en 2014 pourrait contenir des informations qui ne sont plus à jour.

Le gouvernement fédéral a dévoilé vendredi sa stratégie numérique, disant vouloir améliorer le service Internet dans les régions éloignées, permettre des transactions plus sécuritaires et contribuer à une meilleure protection de la vie privée.

Le ministre de l'Industrie, James Moore, a présenté les grandes lignes de sa stratégie intitulée « Canada numérique 150 », à Waterloo, en Ontario, une ville reconnue pour son secteur des technologies, notamment le BlackBerry.

Ce plan comporte de nouvelles initiatives, mais aussi d'autres déjà mises en place. Le gouvernement conservateur a dit s'appuyer sur une consultation en ligne menée pendant trois mois en 2010 auprès de plus de 2000 Canadiens.

M. Moore a affirmé qu'il déposerait, la semaine prochaine, un projet de loi sur la protection de la vie privée dans Internet. Celui-ci devrait notamment accorder plus de pouvoirs et de responsabilités au commissaire à la protection de la vie privée du Canada.

Entre autres choses, le gouvernement fédéral souhaite que plus de 98 % des Canadiens aient accès à un service Internet suffisamment performant pour consulter de la vidéo à haute résolution. Pour y arriver, Ottawa consacrerait 305 millions de dollars à l'élargissement et à l'amélioration de l'accès à Internet haute vitesse pour 280 000 ménages canadiens des régions rurales et éloignées d'ici 2017.

Le gouvernement veut aussi faire en sorte de mieux protéger les usagers dans l'univers numérique. Il appelle la Banque de développement du Canada à investir 500 millions de dollars au nom du gouvernement - soit 300 millions de dollars en capital de risque dans les entreprises du secteur numérique, et 200 millions de dollars afin d'aider les petites et moyennes entreprises à adopter les technologies numériques.

Le ministre Moore a réitéré son appel à davantage de concurrence dans le secteur du sans-fil au Canada, dominé par Rogers, Bell et Telus. Il a dit croire qu'une stratégie numérique devrait permettre d'offrir aux Canadiens à travers le pays un accès aux technologies sans fil et haute vitesse aux prix les plus concurrentiels possible.

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !