•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Génocide au Rwanda : le devoir de mémoire

Une femme tient une chandelle lors d'une vigile organisée en mémoire des victimes à Lyon en février dernier.

Une femme tient une chandelle lors d'une vigile organisée en mémoire des victimes à Lyon en février dernier.

Photo : JEFF PACHOUD/AFP/Getty Images

Radio-Canada

Il y aura 20 ans dimanche, le Rwanda basculait dans l'horreur, après qu'un avion transportant son président, Juvénal Habyarimana, et celui du Burundi voisin, Cyprien Ntaryamira, eut été abattu en plein vol.

L'attentat donna le coup d'envoi d'une des plus grandes tragédies du 20e siècle : dans les 100 jours suivants, quelque 800 000 Tutsis et Hutus modérés seraient massacrés par des extrémistes hutus, au vu et au su de la communauté internationale, malgré la présence de Casques bleus dirigés par le général canadien Roméo Dallaire.

Ces événements seront commémorés au cours des prochaines semaines, plus particulièrement dans les régions d'Ottawa-Gatineau et de Montréal, où de nombreux Rwandais ont trouvé refuge au lendemain des massacres.

Dans la région de la capitale fédérale, une série d'activités organisées par le Haut-Commissariat du Rwanda au Canada et l'association Humura, qui regroupe des survivants du génocide, auront lieu durant les semaines suivantes.

Les commémorations seront lancées lundi par une cérémonie sur la colline du Parlement, suivie par une marche silencieuse dans les rues d'Ottawa. Une conférence sera aussi donnée en soirée à l'hôtel de ville de la Municipalité.

Deux veillées aux chandelles, une journée de réflexion et une messe commémorative auront également lieu dans les semaines suivantes. Le tout se terminera par une cérémonie de clôture le 18 mai à la Maison du citoyen de Gatineau.

Extrait du livre de Roméo Dallaire sur le génocide au RwandaAgrandir l’image (Nouvelle fenêtre)

Extrait du livre de Roméo Dallaire sur le génocide au Rwanda.

À Montréal, l'Association des parents et amis des victimes du génocide au Rwanda organisera aussi diverses activités, en commençant par le colloque Génocide des Tutsis du Rwanda, 20 ans après. Grandir avec l'irréparable, qui se déroulera samedi et dimanche, à l'Université Concordia.

Le lancement officiel des activités de commémoration de cet organisme, aussi appelé Page-Rwanda, aura lieu lundi avant-midi à l'hôtel de ville de Montréal. D'autres activités sont prévues dans les semaines à venir, dont une messe, une marche et une veillée aux chandelles, qui auront lieu le 26 avril.

ICI RDI diffusera une émission spéciale à l'occasion du 20e anniversaire du génocide au Rwanda le 7 avril, à 15 h 30.

Consultez le dossier Rwanda, le génocide annoncé, des archives de Radio-Canada (Nouvelle fenêtre), incluant des entrevues avec Roméo Dallaire. Veuillez noter que certaines images sont choquantes.

Relisez notre article sur l'expulsion du Canada de Léon Mugesera, soupçonné d'avoir incité la population hutue au génocide contre la minorité tutsie. M. Mugesera a ensuite été traduit devant la justice rwandaise (Nouvelle fenêtre).

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !

Grand Montréal

Réflexion