•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

La PPO se retire de l'enquête sur Rob Ford

Le maire de Toronto, Rob Ford, s'adresse aux médias à Ottawa mercredi.

Le maire de Toronto, Rob Ford, s'adresse aux médias à Ottawa mercredi.

Photo : Lorian Bélanger

Radio-Canada
Prenez note que cet article publié en 2014 pourrait contenir des informations qui ne sont plus à jour.

La Police provinciale de l'Ontario (PPO) affirme qu'elle n'a plus de rôle à jouer dans l'enquête sur la vidéo qui montre le maire de Toronto en train de fumer ce qui ressemble à du crack, baptisée Project Brazen 2.

Un porte-parole de la PPO, Pierre Chamberland, explique que toutes les preuves ont déjà été présentées aux tribunaux. « Mais s'il y a d'autres informations qui sont amassées, par la suite, de tout ce qui se produit, nous serons prêts à assumer le rôle de [superviseur] si cela nous est demandé par la police de Toronto », a-t-il ajouté.

Le service de police de Toronto avait demandé à la PPO de superviser Project Brazen 2 le 5 mars dernier. Le chef Bill Blair avait dit vouloir transférer l'enquête à la PPO à cause de distractions, sa priorité étant que l'enquête se poursuive dans l'intérêt du public, sans peur ni parti pris.

Quelques jours auparavant, Bill Blair avait qualifié de « dégoûtants » des propos tenus par Rob Ford dans un restaurant. Le maire, filmé dans un état second, avait proféré des vulgarités à l'endroit du chef de la police de Toronto.

Rob Ford dans la tourmente

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !

Ontario