•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

90 jours pour améliorer la sécurité des scieries

Annick Forest

Un plan pour s'attaquer à la sécurité et à l'accumulation de bran de scie dans les scieries de la province a été publié lundi par le gouvernement de la Colombie-Britannique, des représentants de l'industrie forestière, des représentants syndicaux et la société provinciale de santé et de sécurité au travail (WorkSafeBC).

Ceux-ci se sont rencontrés vendredi dernier pour discuter de la situation.

« Nous avons eu une discussion franche et ouverte sur les moyens d'assurer la conformité [aux normes] lors de cette rencontre et le résultat est un plan dynamique et coordonné pour accomplir un certain nombre d'objectifs au cours des 90 prochains jours », ont-ils déclaré par voie de communiqué.

Parmi les mesures retenues :

  • Le conseil des industries forestières évaluera son habileté d'imposer des conditions d'adhésion qui prennent en compte la conformité à la stratégie sur le bran de scie.
  • Une équipe d'experts techniques sera établie par l'industrie et appuyée par WorkSafeBC afin d'aider toutes les scieries à se conformer à la loi et aux règlements sur la santé et la sécurité des travailleurs.
  • Les employeurs, les syndiqués et WorkSafeBC entameront une campagne de sensibilisation aux droits des travailleurs de refuser de travailler dans un environnement dangereux.
  • WorkSafeBC doublera le nombre de membres de son équipe d'inspection des scieries, ils seront désormais 20, et celle-ci fera plus d'inspections dans le cadre de la 4e phase de son Initiative d'inspection des scieries.

Le communiqué du groupe note que la 4e phase d'inspection des scieries ciblera avant tout celles qui ne répondaient pas aux normes lors des inspections précédentes, mais que tous les établissements seront inclus. WorkSafeBC contemplera l'imposition d'amendes pour les scieries récidivistes.

En janvier 2012, des explosions dans deux scieries de la province ont tué quatre personnes et fait une quarantaine de blessés.

Colombie-Britannique et Yukon

Affaires