•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Émeute de Rexton : deux accusés plaident coupables pour certaines accusations

Un contenu vidéo est disponible pour cet article

La vidéo du Winnipégois Tyler Walsh et de ses fils est rapidement devenue virale.

Radio-Canada
Prenez note que cet article publié en 2014 pourrait contenir des informations qui ne sont plus à jour.

Deux jeunes Autochtones subissent leur procès au Nouveau-Brunswick pour des accusations portées contre eux à la suite de l'émeute survenue près de Rexton, en octobre dernier.

Aaron Francis, d'Eskasoni, et Germain Junior Breau, d'Upper Rexton, sont en cour lundi à Moncton. Une quarantaine de chefs d'accusations avaient été portés contre les deux hommes, mais certains ont été retirés lundi matin, et ils ont reconnu leur culpabilité à certaines accusations.

Le premier témoin, un sergent de la GRC, a relaté les événements du 17 octobre 2013, lorsque la violence a éclaté sur les lieux d'une manifestation contre la recherche de gaz de schiste à Rexton

Ce jour-là, les services policiers, en vertu d'une injonction de la cour, ont dispersé des manifestants qui bloquaient des véhicules de recherche de gaz de schiste. Des voitures de la GRC ont été incendiées durant l'opération, et une quarantaine de personnes ont été arrêtées.

Commentaires fermés

L’espace commentaires est fermé. Considérant la nature sensible ou légale de certains contenus, nous nous réservons le droit de désactiver les commentaires. Vous pouvez consulter nos conditions d’utilisation.