•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

La commission Ménard sur le conflit étudiant dépose son rapport

À Montréal, une manifestation étudiante contre la hausse des droits de scolarité a tourné à l'affrontement entre policiers et étudiants, mercredi.

À Montréal, une manifestation étudiante contre la hausse des droits de scolarité a tourné à l'affrontement entre policiers et étudiants, mercredi.

Photo : La Presse canadienne / Marie-Esperance Cerda

Radio-Canada
Prenez note que cet article publié en 2014 pourrait contenir des informations qui ne sont plus à jour.

La Commission spéciale d'examen des événements du printemps 2012 a remis son rapport au gouvernement Marois, qui a 45 jours pour le rendre public.

Présidée par l'ex-ministre péquiste Serge Ménard, cette commission, qui a été créée le 8 mai 2013, a tenu des audiences l'automne dernier.

Son mandat était d'analyser les circonstances des manifestations et des actions de perturbation tenues au Québec au printemps 2012, et d'identifier les causes de la détérioration du climat social lors de ces événements. La commission devait aussi formuler des recommandations au ministre de la Sécurité publique, Stéphane Bergeron.

La décision du gouvernement Marois de mettre sur pied ce comité n'a satisfait ni les ex-leaders étudiants qui étaient à la tête du mouvement ni les partis d'opposition, qui auraient préféré une enquête publiqu (Nouvelle fenêtre)e.

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !