•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Accident d'autobus mortel à Ottawa : une nouvelle poursuite contre la Ville et le chauffeur

Des enquêteurs du BST continuent d'analyser le lieu de l'accident entre le train et l'autobus, à Ottawa.

Des enquêteurs du BST continuent d'analyser le lieu de l'accident entre le train et l'autobus, à Ottawa.

Radio-Canada
Prenez note que cet article publié en 2014 pourrait contenir des informations qui ne sont plus à jour.

La Ville d'Ottawa et la famille d'un chauffeur d'autobus sont visées par une troisième poursuite, à la suite d'une collision mortelle entre un autobus d'OC Transpo et un train de Via Rail, près de la gare de Fallowfield, le 18 septembre dernier. La famille de Rob More, l'une des six personnes mortes dans l'accident, réclame 600 000 $ à la Ville et à la succession du conducteur Dave Woodard, qui a aussi perdu la vie.

Dans la poursuite déposée le 25 mars, Julie, Michael et Rebecca More affirment notamment que M. Woodard était inattentif, qu'il a mal utilisé les freins, qu'il était incompétent et qu'il conduisait trop vite. Ils allègues aussi que le chauffeur avait les capacités affaiblies par la drogue, l'alcool, une maladie, l'utilisation d'un cellulaire ou sa mauvaise condition mentale et physique.

Les proches de M. More, qui était âgé de 35 ans, affirment que la Ville d'Ottawa n'a pas maintenu les freins de l'autobus en bon état et qu'elle n'aurait pas dû laisser le chauffeur prendre le volant.

Ils soulignent qu'ils partageaient une « relation très proche, d'amour et de soutien » avec lui.

Deux autres poursuites contre le chauffeur et la Ville

La famille d'un autre passager mort ans la collision, Michael Bleakney, a aussi intenté une poursuite contre la Ville d'Ottawa et la succession du chauffeur Dave Woodard, en janvier. M. Bleakney, 57 ans, était un ingénieur à Travaux publics et Services gouvernementaux Canada.

Sa femme et ses quatre enfants demandent près de 1,8 million de dollars pour privation de soins, privation d'orientation et perte de compagnie.

La poursuite allègue notamment que le conducteur aurait eu une conduite dangereuse, qu'il aurait ignoré les avertissements lumineux et les cris des passagers à l'approche du passage à niveau et qu'il aurait omis de freiner avant l'impact.

La famille Bleakney reproche aussi à la Ville d'avoir laissé un chauffeur avec un manque de formation prendre le volant. Elle avance en outre que l'autobus n'aurait pas été en bon état.

L'un des survivants de la collision, qui a fait 34 blessés en plus des six victimes, Humayun Sharif, réclame pour sa part une compensation totale de 800 000 $ à la famille de M. Woodard et à la Ville d'Ottawa.

Aucune de ces allégations n'a été prouvée en cour.

Avec les informations de CBC.

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !