•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

« Je ne suis pas un criminel », affirme Rob Ford

Le maire Rob Ford en entrevue à l'émission Metro Morning vendredi matin

Le maire Rob Ford en entrevue à l'émission Metro Morning vendredi matin

Photo : CBC

Radio-Canada
Prenez note que cet article publié en 2014 pourrait contenir des informations qui ne sont plus à jour.

Rob Ford assure que ses frasques personnelles n'ont pas entravé son travail de maire et qu'il mérite toujours la confiance des électeurs, alors qu'il sollicite un deuxième mandat en octobre.

En entrevue à CBC, M. Ford a aussi répété, vendredi matin, que les Torontois « peuvent dormir sur leurs deux oreilles », sachant qu'il ne volera jamais un cent à la Ville.

Il a qualifié sa consommation de crack « d'erreur » du passé.

« Je ne suis pas un criminel. Je n'ai pas été accusé de quoi que ce soit. »

— Une citation de  Rob Ford, maire de Toronto

Toutefois, Rob Ford fait toujours l'objet d'une enquête policière. 

Il n'a pas voulu préciser s'il se retirerait de la course à la mairie, s'il faisait face à des accusations d'ici octobre.

Lors d'un débat des candidats à la mairie jeudi soir, Rob Ford avait affirmé qu'il « n'approuve pas le trafic de drogue », mais qu'il « approuve le fait d'être le meilleur maire de l'histoire de Toronto ». 

Rob Ford dans la tourmente

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !

Ontario