•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Découverte loin dans le système solaire

Le système solaire
Diagramme de l’orbite des corps célestes composant le système solaire. Le Soleil et les planètes rocheuses sont au centre. L’orbite de Jupiter, Saturne, Uranus et Neptune est en mauve. La ceinture de Kuiper correspond aux points bleus. L’orbite de Sedna est en orange et celle de la planète 2012 VP113 est en rouge. Photo: Scott Sheppard
Radio-Canada

Le système solaire compte désormais un nouveau membre, situé au-delà des limites connues.

La planète naine, appelée 2012 VP113, a été découverte par les astronomes Scott Sheppard et Chadwick Trujillo de l'observatoire Gemini. Elle serait l'un des milliers d'objets célestes constituant le nuage d'Oort et serait éloignée du Soleil de 80 fois la distance existant entre la Terre et ce même Soleil.

Le nuage d'Oort

En astronomie, le nuage d'Oort est un vaste ensemble sphérique hypothétique de corps situé bien au-delà de l'orbite des planètes et de la ceinture de Kuiper, elle-même, une immense ceinture d'astéroïdes qui comprend Pluton. La limite externe du nuage d'Oort, qui formerait la frontière gravitationnelle du système solaire, se situerait à plus d'un millier de fois la distance séparant le Soleil et Pluton, soit entre une et deux années-lumière du Soleil.

Les observations des astronomes indiquent aussi la présence d'une énorme planète, peut-être 10 fois la taille de la Terre, qui n'a jamais été scrutée, mais qui influencerait l'orbite de la planète 2012 VP113, ainsi que celui d'autres objets célestes constituant le nuage d'Oort. En fait, la similarité des orbites de plusieurs objets observés dans le nuage près de la ceinture de Kuiper suggère que ceux-ci pourraient être influencés par un objet massif qui serait situé beaucoup plus loin.

Le système solaire à explorer

Le système solaire tel qu'on le connaît peut être divisé en trois parties : les planètes rocheuses comme la Terre, qui sont près du Soleil, les planètes gazeuses géantes, situées un peu plus loin, et les objets glacés de la ceinture de Kuiper, que l'on retrouve juste après Neptune.

Après ce point, seulement Sedna était connu auparavant. Cet objet céleste, d'un diamètre d'environ 1000 kilomètres, est un candidat potentiel au statut de planète naine.

L'étude a été publiée dans la revue Nature du 27 mars.

Science