•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Changement de nom de rue contesté à Lévis

Rue Commerciale du secteur de Saint-Jean-Chrysostome à Lévis

Rue Commerciale du secteur de Saint-Jean-Chrysostome à Lévis

Radio-Canada
Prenez note que cet article publié en 2014 pourrait contenir des informations qui ne sont plus à jour.

Des gens d'affaires de la rue Commerciale du secteur de Saint-Jean-Chrysostome à Lévis s'opposent au changement du nom de leur rue prévu dès janvier 2015 pour éviter un doublon.

Le comité consultatif de toponymie de la Ville de Lévis propose de changer l'artère Commerciale du secteur de Saint-Jean-Chrysostome en chemin de Taniata. La rue Commerciale, mais aussi son prolongement, la 4e Avenue de Saint-Jean-Chrysostome prendraient le nom Taniata.

Or, les gens d'affaires du secteur estiment que ce nom n'est pas aussi significatif pour leur secteur. Certains commerçants évoquent l'appartenance au nom et la vocation de la rue pour s'opposer au changement.

« Il y a beaucoup de commerces sur la rue Commerciale et c'est encore en effervescence, alors je ne sais pas s'il y a moyen d'aller vers une autre voie que ça, mais ça ne fait pas l'affaire des commerçants », dit Philippe Bégin de l'entreprise Fleuriste Vert. 

L'entrepreneur espère que Lévis reviendra sur cette décision.

La commerçante Caroline Michaud, propriétaire du salon de toilettage Entre Bonnes Griffes, dénonce aussi les coûts engendrés par l'harmonisation des noms de rues.

« C'est sûr que ça nous apporte des frais de plus de tout changer nos cartes d'affaires. Ça nous occasionne des frais, tout ce qui est publicité, les bottins, on va être un an sans avoir les bonnes adresses », déplore-t-elle.

Une pétition circule pour demander à la Ville de revoir sa décision de renommer la portion de la rue de près de 4 kilomètres où se trouvent plusieurs commerces.

Les nouveaux noms proposés par le comité consultatif de toponymie de la Ville doivent être validés par la Commission de toponymie du Québec et par le conseil municipal.

La Ville de Lévis prévoit retirer d'ici 2015 les doublons problématiques de noms de rues engendrés sur son territoire par les fusions municipales de 2002.

Dès janvier, 471 des 1759 noms de rues seront modifiés. La Ville a lancé une campagne d'uniformisation des noms de rues afin notamment de faciliter l'orientation sur son territoire et d'assurer la sécurité des citoyens.

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !