•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Sommet sur le transport du grain dans les Prairies

Un contenu vidéo est disponible pour cet article
Du grain est empilé dans un camion en Saskatchewan

Photo : Paul Dornstauder/CBC

Radio-Canada
Prenez note que cet article publié en 2014 pourrait contenir des informations qui ne sont plus à jour.

Saskatoon est l'hôte d'un sommet d'une journée sur le transport et la manutention du grain dans les Prairies mercredi. Les principaux intervenants de l'industrie échangent sur les problèmes de transport du grain, le prix des céréales, mais aussi les revenus associés à cette culture et l'avenir de l'industrie à court et long terme.

L'état du système de transport du grain est au cœur de ce forum, organisé par le Département de politique, d'économie et d'administration des bioressources de l'Université de la Saskatchewan.

En date du 10 mars dernier, le délai de livraison des cargaisons de grain accusait un retard de 60 000 wagons.

Plus d'une cinquantaine de navires dans les ports de Vancouver et Prince Rupert ont dû attendre la livraison des grains, cumulant, chaque jour de retard, des coûts supplémentaires d'expédition, des frais de surestaries et des sanctions commerciales, selon les informations publiées sur le site Internet du sommet.

Récolte record

Les agriculteurs saskatchewanais ont produit la meilleure récolte de l'histoire de la province en 2013 avec 38,4 millions de tonnes, selon Statistique Canada, mais tout ce grain a tardé à être transporté. Une situation qui a frustré de plus en plus les agriculteurs.

Malgré une saison exceptionnelle avec des récoltes opulentes, le surplus de grains (Nouvelle fenêtre) reste un problème.

Des agriculteurs de l'Ouest canadien ont blâmé la concurrence de l'industrie pétrolière pour leurs difficultés à faire transporter leur production de grains.

En janvier dernier, le ministre de l'Agriculture Gerry Ritz a annoncé un investissement (Nouvelle fenêtre) de 1,5 million de dollars afin d'améliorer l'efficacité du transport des légumineuses, des oléagineux et des céréales.

Le gouvernement du Canada a présenté un projet de loi mercredi afin de répondre à la crise du transport des grains qui touche les provinces des Prairies.

Les sujets discutés au Sommet :

- Quel est l'état actuel du transport du grain?
- Quel est le pronostic pour le mouvement, les prix et les revenus pour 2014/2015?
- Où sont les goulots d'étranglement dans la manutention du grain et le système de transport?
- Quelles sont les solutions à court terme?
- Quelles sont les solutions à long terme?

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !