•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Débat télévisé: Ford échappe aux attaques sur sa consommation de crack

Radio-Canada
Prenez note que cet article publié en 2014 pourrait contenir des informations qui ne sont plus à jour.

Aucun des quatre adversaires du maire de Toronto n'a directement attaqué Rob Ford sur sa consommation de crack ou d'alcool lors du premier débat télévisé de la course à la mairie qui avait lieu à Toronto mercredi soir.

Aucun des quatre adversaires du maire de Toronto n'a directement attaqué Rob Ford sur sa consommation de crack ou d'alcool lors du premier débat télévisé de la course à la mairie qui avait lieu à Toronto mercredi soir.

Sa principale rivale, Olivia Chow, a cependant qualifié le maire de « dérision internationale » et répété qu'il n'était pas un modèle pour ses petits enfants.

« Nous en avons eu assez avec les scandales et l'absence de vérité. »

— Une citation de  Olivia Chow au maire Ford

Rob Ford a répliqué en répétant, comme à l'habitude, qu'il est le seul candidat capable de bien gérer l'argent des contribuables.

« Il y a quatre ans, j'ai été élu pour mettre fin au train du gaspillage. J'ai mis fin au train du gaspillage. »

— Une citation de  Rob Ford

Le maire a souligné qu'il a privatisé la collecte des ordures dans l'ouest de la ville, en plus d'abolir l'impopulaire taxe de 60 dollars sur l'immatriculation des véhicules.

Rob Ford et Olivia Chow croisaient aussi le fer sur les ondes de la chaîne privée City TV avec trois autres candidats vus parmi les meneurs dans la course à la mairie, Karen Stintz, John Tory et David Soknacki.

(courtoisie de City TV)

En plus de l'aptitude de Rob Ford à gouverner, les transports publics, le financement de nouvelles infrastructures et la gestion des finances publiques ont retenu l'attention des candidats.

Vos réactions :

Les électeurs ont encore sept mois pour faire leur choix. Le scrutin aura lieu le 27 octobre.

Rob Ford dans la tourmente

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !

Ontario