•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Harper appuie l'investiture du controversé Rob Anders

Le député fédéral Rob Anders

Le député fédéral Rob Anders

Photo : CBC

La Presse canadienne
Prenez note que cet article publié en 2014 pourrait contenir des informations qui ne sont plus à jour.

Le premier ministre Stephen Harper appuie avec enthousiasme la candidature de son controversé député Rob Anders dans la course à l'investiture de la circonscription de Calgary-Ouest en vue des élections fédérales de 2015.

Rob Anders doit affronter l'opposition de Ron Liepert, un ancien ministre provincial de l'Alberta.

M. Harper fait savoir que le député Anders est une voix forte dans le caucus conservateur et un membre très valable du parti. Rob Anders, qui aura bientôt 42 ans, est député à la Chambre des communes depuis 17 ans. Ce fervent militant provie se décrit comme un conservateur social.

Il s'est fait remarquer à quelques reprises au cours de sa carrière politique. En 2001, alors qu'il portait les couleurs de l'Alliance canadienne, il s'était opposé à ce que la citoyenneté canadienne honoraire soit accordée à Nelson Mandela, qu'il avait qualifié de communiste et de terroriste.

Rob Anders, qui est aussi très critique envers la Chine, a déjà comparé les Jeux olympiques de Pékin en 2008 à ceux de Berlin en 1936. Il y a deux ans, il a été chassé du Comité permanent des anciens combattants. Il avait alors vilipendé certains des anciens combattants qui l'avaient critiqué pour s'être assoupi pendant une réunion du comité.

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !