•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Des ateliers de cuisine pour des gens dans le besoin

Un atelier de cuisine de l'organisme Ebyôn

Radio-Canada

L'organisme Ebyôn, dans le secteur Cap-de-la-Madeleine, organise chaque vendredi depuis six mois des ateliers de cuisine pour les gens dans le besoin.

Ces ateliers s'ajoutent à la tablée populaire qui offre des repas gratuits aux gens dans le besoin du lundi au jeudi. Une cinquantaine de personnes la fréquente.

Thérèse Carle travaille dans la cuisine de l'organisme Ebyôn depuis plus de 20 ans. Elle partage désormais, chaque vendredi, ses quartiers avec des apprentis cuistots.

« Le but », explique-t-elle, « c'est de montrer aux gens qu'ils sont capables de se faire de bons repas pas trop dispendieux. »

Les ateliers Vendredis cuistots ont commencé en septembre. Il s'agit d'un projet de deux ans financé par le Fonds québécois d'initiatives sociales.

Les participants sont en très grande majorité des hommes. La plupart fréquentent la tablée populaire le reste de la semaine et veulent maintenant apprendre à cuisiner.

Cette activité est aussi l'occasion de discuter et de briser l'isolement. « C'est comme une deuxième famille », admet Alexandre Côté Mackenzie.

Grâce à ces ateliers, Paul Loiseau a découvert de nouvelles recettes. Comme celle d'aujourd'hui : des sandwiches méditerranéens au poulet. Le Madelinot d'origine l'avoue: il n'a pas encore l'étoffe d'un chef. « J'étais plus un pêcheur qu'un cuisinier... Mais je suis capable de faire des repas ordinaires, comme un pâté chinois. »

Certains participants ont même commencé à créer des recettes à la maison, qu'ils veulent ensuite partager avec leurs collègues des ateliers.

Mauricie et Centre du Québec

Société