•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

La maladie de Lyme touche l'Estrie

Symptôme cutané de la maladie de Lyme.

Photo : CDC

Radio-Canada
Prenez note que cet article publié en 2014 pourrait contenir des informations qui ne sont plus à jour.

Des producteurs agricoles de la région touchés par la maladie de Lyme lancent un cri du coeur à la Direction de la santé publique.

Ils déplorent le manque d'information et même, dans certains cas, le manque d'ouverture du corps médical au sujet de cette maladie, pourtant en progression dans le sud du Québec.

Il y a eu, en 2013, un bond spectaculaire de 136 nouveaux cas.

Qu'est-ce que la maladie de Lyme?

La maladie de Lyme est une infection qui se transmet par la morsure d'un insecte, la tique à pattes noires.

Les symptômes sont nombreux et varient d'une personne à une autre : éruption cutanée, grande fatigue, étourdissements. Si le traitement tarde, de graves conséquences peuvent survenir, comme l'arthrite, la paralysie et des troubles du système nerveux.

Quelques producteurs de la région disent avoir reçu le diagnostic de la maladie de Lyme aux États-Unis, mais prétendent qu'il ne leur est pas reconnu au Québec.

Résultat : ils doivent se faire traiter aux États-Unis.

La directrice de la santé publique en Estrie, la Dre Mélissa Généreux, reconnaît qu'il y a du travail à faire auprès du corps médical.

Selon elle, Santé Canada et son homologue américain, le Center for Disease Control and Prevention, ont le même protocole. Or, elle ajoute que certaines cliniques privées aux États-Unis utiliseraient un protocole différent.

Originaires de la région de Coaticook, certains producteurs auraient aimé que le ministre de la Santé et des Services sociaux et député de Saint-François, Réjean Hébert, assiste à la séance d'information tenue jeudi par le Club agroalimentaire de l'Estrie.

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !

En cours de chargement...