•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Élection provinciale : les priorités du CSSS de Papineau

Le journaliste Louka Jacques dévoile les priorités du CSSS de Papineau
Radio-Canada

Les dirigeants du Centre de santé et des services sociaux (CSSS) de Papineau ont profité, mercredi, de la campagne électorale pour mettre en avant les priorités qu'ils identifient pour leur secteur.

Selon la directrice générale adjointe du CSSS de Papineau, Ginette Gingras-Delorme, la première priorité est le transfert de 55 lits en soins longue durée, actuellement offerts à l'hôpital de Buckingham, vers le Centre d'hébergement Vallée-de-la-Lièvre.

Ginette-Gingras-DelormeLa directrice générale adjointe du CSSS de Papineau, Ginette Gingras-Delorme.

« Pour nous, c'est un élément important que mes 55 lits d'hébergement soient transférés dans une nouvelle construction qui serait un ajout ici au centre d'hébergement, qui a 80 lits déjà. On rajouterait 55 lits pour les personnes âgées », explique Mme Gingras-Delorme.

Cette responsable croit qu'il s'agit d'une étape fondamentale dans la réorganisation des services de santé offerts dans cette région de l'Outaouais.

Un service d'urgence ouvert plus tard

L'autre point important serait, selon Mme Gingras-Delorme, de permettre aux urgences du CLSC Petite-Nation, situé à Saint-André Avellin, d'ouvrir toute la semaine, 12 heures par jours.

Le secteur Petite-Nation est comme qui dirait isolé. Il a besoin d'avoir des services de première ligne.

Ginette Gingras-Delorme, la directrice générale adjointe du CSSS de Papineau

« À ce moment, tous les services techniques comme les laboratoires et la radiologie seraient disponibles. On recevrait des ambulances pendant ces 12 heures-là », affirme la directrice générale adjointe du CSSS de Papineau.

Selon cette dernière, si un tel projet voyait le jour, il permettrait d'attirer des médecins et de rapatrier une clientèle qui historiquement se rend souvent en Ontario, à l'hôpital d'Hawkesbury, pour recevoir des soins.

Promesses de campagnes

Par ailleurs, contrairement au CSSS des Collines, les dirigeants du CSSS de Papineau affirment que leurs projets obtiennent une écoute attentive du gouvernement péquiste, même si le financement tarde à venir.

Le député sortant de Papineau, en Outaouais, Alexandre Iracà.Le député sortant de Papineau, Alexandre Iracà (archives)

Le candidat du parti libéral dans la circonscription de Papineau, Alexandre Iracà, s'est récemment engagé à obtenir une bonification de 750 000 de dollars de l'enveloppe budgétaire accordée au CLSC Petite-Nation afin d'étendre les heures d'ouverture du service d'urgence.

Québec solidaire a aussi promis un investissement de 60 millions de dollars dans les CLSC de l'Outaouais afin d'embaucher une centaine de professionnels de la santé ce qui permettrait aux citoyens d'avoir accès à des soins 24 heures sur 24, 7 jours sur 7.

Ottawa-Gatineau

Politique