•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Port-Daniel-Gascons : la CAQ annulerait le projet de cimenterie

Le chef de la CAQ, François Legault, le dimanche 16 mars, à Repentigny
Le chef de la CAQ, François Legault, le dimanche 16 mars, à Repentigny

Le chef de la Coalition Avenir Québec, François Legault, a affirmé que son gouvernement annulerait le projet de cimenterie à Port-Daniel-Gascons.

Selon François Legault, l'investissement du gouvernement Marois dans le projet de cimenterie de 1 milliard de dollars à Port-Daniel-Gascons « n'a aucun bon sens ». « Le gouvernement investit 450 millions dans une cimenterie pour créer 400 emplois; ça veut dire plus d'un million de dollars par emploi », a-t-il fait valoir.

Il a fait cette déclaration en point de presse, au terme d'un rassemblement de quelques centaines de militants à Repentigny, dimanche.

Interpellé sur la question, le candidat caquiste de la circonscription de Bonaventure, dans laquelle est située Port-Daniel-Gascons, a dit ne pas pouvoir réagir aux propos tenus par son chef en point de presse, puisqu'il n'y a pas assisté.

Jean-Marc-LandryJean-Marc Landry, candidat de la CAQ dans Bonaventure

Jean-Marc Landry a par contre affirmé que son chef s'était engagé à respecter les ententes signées : « M. Legault, lorsqu'il était à Gaspé, a dit que les ententes qui avaient été signées seraient respectées ».

François Legault a l'intention de « revoir une par une toutes les annonces de Mme Marois », en particulier « celles qui ont été faites au cours des six derniers mois » et s'est engagé à « annuler tout ce qui n'est pas prioritaire ».

Mme Marois a agi de manière irresponsable; on va réparer ce gâchis

François Legault, chef de la CAQ

Est-ce à dire qu'il serait prêt à assumer les risques de poursuites liés à l'abandon de certains projets pour lesquels des sommes ont déjà été promises? « Évidemment, dans les cas où c'est impossible, où il y a signature du gouvernement, on peut voir s'il n'y a pas un règlement à l'amiable à faire, s'il y a une pénalité qu'on peut payer... », suggère le chef caquiste.

Bonaventure

Le candidat Jean-Marc Landry a défendu l'intention de son chef de réviser toutes les annonces péquistes, par souci, fait-il valoir, d'utiliser les fonds publics de façon responsable.

Selon M. Landry, les « projets et dossiers qui ont toute leur valeur n'ont aucune inquiétude à avoir en ce qui a trait à la faisabilité ou à la réalisation de ceux-ci ». Il n'a pas précisé si le projet de cimenterie entrait dans cette catégorie.

Pauline Marois a annoncé la construction de la cimenterie de Ciment McInnis à Port-Daniel-Gascons, à la fin du mois de janvier. Dans cette entente, Québec octroie un prêt garanti de 250 millions de dollars à la société Beaudier, et devient partenaire du projet de 1 milliard de dollars en investissant 100 millions de dollars par le biais d'Investissement Québec. La Caisse de dépôt et placement, pour sa part, investit 100 millions de dollars en capital-actions.

Est du Québec

Politique