•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Grève évitée à l'Université de Saint-Boniface

L'Université de Saint-Boniface (USB) à Winnipeg.

Radio-Canada

Après plusieurs jours de négociations, l'Association des professeurs et professionnels de l'Université de Saint-Boniface (APPUSB) est finalement parvenue à une entente avec l'Université. Aucune interruption de cours n'aura donc lieu.

Les deux parties ont conclu une entente de principe, vendredi en fin de journée, pour le renouvellement de la convention collective du personnel enseignant, qui sera valide pour quatre ans. Aucun détail n'a été dévoilé puisque l'entente doit encore être ratifiée par les membres du syndicat le 2 avril.

Cette entente permet d'éviter le débrayage du personnel enseignant qui devait débuter lundi. Le 7 mars dernier, les membres de l'APPUSB avaient voté à 80 % en faveur de la grève, selon le syndicat.

Correctifs et corrections : Une version précédente de ce texte déclarait que les membres de l'APPUSB avaient voté samedi dernier, le 8 mars.

Les étudiants de l'USB étaient nerveux face à cette menace de grève. La nouvelle est accueillie avec un grand soulagement, confie le président de l'association étudiante, Nicolas Audette. « On est content de pouvoir maintenant continuer nos études sans avoir besoin de grève ou sans causer des problèmes pour les étudiants », dit-il.

Le cœur des négociations portait sur les salaires. Les professeurs estimaient être moins bien payés que leurs collègues des autres universités manitobaines.

L'APPUSB représente 90 employés, qui étaient sans convention collective depuis l'été 2012.

Manitoba

Société