•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Des éléphants à l'ouïe fine

Un éléphant d'Afrique
Photo: iStockphoto

En entendant une voix humaine, un éléphant serait capable d'estimer si la personne qui parle présente une menace pour lui grâce à des indices comme son âge, son genre et son ethnie.

Des chercheurs de l'Université du Sussex et du Fonds Amboseli pour les éléphants en sont venus à cette conclusion après avoir noté les réactions d'éléphants sauvages du Kenya exposés à certaines voix humaines.

Les résultats de l'étude démontrent que les éléphants pouvaient sans problème faire une distinction entre deux groupes ethniques. Les chercheurs ont ainsi remarqué que les animaux avaient tendance à se regrouper dans une position défensive lorsqu'ils entendaient les voix de personnes Maasai, une ethnie qui chasse les éléphants depuis des centaines d'années dans l'est de l'Afrique. Les pachydermes étaient beaucoup moins nerveux lorsqu'ils entendaient les voix d'autres groupes.

De plus, ces réactions défensives étaient reliées au sexe et à l'âge des personnes Maasai dont les éléphants entendaient les voix. Les femmes et les jeunes garçons semblaient moins apeurer les éléphants, car ils réagissaient moins fortement à leurs voix.

Selon les chercheurs, c'est la première fois que l'on obtient la preuve que les éléphants peuvent distinguer les voix humaines. Ils croient que d'autres animaux victimes de la chasse auraient pu développer cette habileté.

Les résultats de l'étude ont été publiés dans les Proceedings of the National Academy of Sciences.

Avec les informations de Reuters

Science