•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  • Exclusif
  • La santé et l'économie, les priorités des Québécois

    Radio-Canada

    Les trois enjeux les plus importants pour les Québécois en ce début de campagne sont les soins de santé, la croissance économique et les finances publiques, selon un sondage CROP-Radio-Canada.

    À la question : quels sont les trois sujets les plus importants pour vous personnellement? 35 % des gens citent les soins de santé, 24 % la croissance économique et la création d'emplois, et 12 % les finances publiques et la dette. Les enjeux économiques sont donc la priorité pour 36 % des sondés.

    L'éducation et l'environnement sont cités par 5 % des répondants, tandis que des enjeux qui font la manchette, comme les valeurs québécoises, sont cités par 4 % des gens. La corruption dans le milieu de la construction et la taille de la fonction publique québécoise sont des priorités pour 2 % des répondants.

    Les enjeux prioritaires pour les Québécois: 35 % soins de santé, 24 % croissance économique, 12 % finances publiques

    Par ailleurs, la majorité des sondés pensent que les choses au Québec ne vont pas dans la bonne direction.

    Quelque 62 % des répondants se montrent pessimistes, alors que 38 % sont optimistes.

    Réponse à la question : est-ce que les choses vont dans la bonne direction au Québec? 38 % bonne, 62 % mauvaise

    Les répondants de langue maternelle non francophone sont encore plus pessimistes : pour 80 % d'entre eux, les choses ne vont pas bien, alors que c'est le cas pour 58 % des francophones.

    Pour Youri Rivest, vice-président chez CROP, cette humeur plutôt morose pourrait avantager les partis d'opposition.

    Quand on a l'impression que la province va bien, ça fait moins de raisons de changer le gouvernement, mais avec 62 % [des gens] qui ont l'impression que ça va dans la mauvaise direction, il y a quand même un certain appétit pour du changement.

    Youri Rivest, vice-président chez CROP

    Méthodologie

    Un total de 1400 résidents du Québec âgés de 18 ans et plus ont participé à ce panel web entre le 5 et le 8 mars 2014, dans le cadre de cette étude CROP commandée par CBC/Radio-Canada, 1148 francophones et 252 de langue maternelle autre que le français.

    Compte tenu du caractère non probabiliste de l'échantillon, le calcul de la marge d'erreur ne s'applique pas.

    Politique