•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Jamais un élu de QS ne siégera à côté de PKP

Françoise David.

Françoise David.

Radio-Canada
Prenez note que cet article publié en 2014 pourrait contenir des informations qui ne sont plus à jour.

La coporte-parole de Québec solidaire, Françoise David, a réagi avec force à la candidature de Pierre Karl Péladeau, considérant que le Parti québécois, avec cette nomination, faisait presque d’un cadeau à QS en renonçant au vote progressiste.

Un texte de Lili BoisvertTwitterCourriel

« Le Parti québécois vient de faire un choix et un choix définitif, j'espère que tout le monde au Québec l'aura bien compris. Il vient de faire le choix d'inclure dans ses rangs l'un des patrons les plus intransigeants du Québec », a-t-elle déclaré.

Jamais, jamais un député solidaire ne s'assoira à côté de Pierre Karl Péladeau du côté des banquettes de députés. Jamais.

Une citation de :Françoise David

Mme David est outrée que le Parti québécois ait « osé demander aux progressistes du Québec de rallier ses rangs », juste avant de présenter la candidature de l'homme « responsable à lui tout seul de 14 lock-out; celui qui a utilisé des scabs durant ces périodes-là; un parton qui a bénéficié de fonds publics dans toute cette histoire de l'amphithéâtre [à Québec], dont il va retirer des profits ».

« S'il y en a qui avait encore des doutes [...] mes amis, je vous le dis, c'est terminé. Avec cette nomination, tout est clair. »

« Vraiment, il faut se ressaisir tout le monde, au Québec. Il faut savoir où sont les progressistes », a dit Mme David, concluant que le seul parti progressiste au Québec était Québec solidaire.

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !