•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Éclosion de rougeole dans la Vallée du Fraser

Un enfant atteint de rougeole.

Un enfant atteint de rougeole.

Photo : La Presse canadienne / Presse canadienne

Radio-Canada
Prenez note que cet article publié en 2014 pourrait contenir des informations qui ne sont plus à jour.

La Régie de la santé de la Vallée-du-Fraser lance un avertissement à la population après avoir confirmé deux cas de rougeole dans une école de Chilliwack, dans l'est de la région.

Les autorités soupçonnent une douzaine d'autres cas dans la communauté. L'avertissement vise également les résidents d'Abbotsford, Mission, Chilliwack, Agassiz, Harrison Hot Springs et Hope.

La Régie de la santé de la Vallée-du-Fraser demande à ceux qui pensent être contaminés de limiter leurs déplacements et de communiquer avec le bureau de santé publique de leur région. Le médecin-chef de la région, Dr Paul Van Buynder, incite fortement les gens qui n'ont jamais reçu le vaccin rougeole-rubéole-oreillons à le faire.

La Régie de la santé mentionne que la communauté de Chilliwack possède traditionnellement de faibles taux d'immunisation.

Plusieurs éclosions de rougeole ont eu lieu dans les dernières années dans la Vallée-du-Fraser. Une partie de la population de cette région refuse de se faire vacciner pour des raisons philosophiques ou religieuses.

  • La rougeole est un virus extrêmement contagieux qui se transmet par voie aérienne lorsqu'une personne infectée respire, tousse ou éternue.
  • Les symptômes incluent une fièvre élevée, un écoulement nasal, de la toux, de la somnolence, de l'irritabilité et des yeux rouges. Des petites taches blanches peuvent apparaître dans la bouche et la gorge. Des plaques rouges peuvent apparaître sur le visage et le corps.
  • Les symptômes peuvent se développer de 7 à 21 jours après le contact avec une personne infectée et durent de 1 à 2 semaines.

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !