•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Marois ajoute une pharmacienne à son équipe santé

Pauline Marois et Diane Lamarre.

Pauline Marois et Diane Lamarre.

Radio-Canada
Prenez note que cet article publié en 2014 pourrait contenir des informations qui ne sont plus à jour.

La chef du Parti québécois a confirmé vendredi la candidature de la présidente de l'Ordre des pharmaciens du Québec, Diane Lamarre, dans la circonscription de Taillon, en se félicitant d'avoir une « équipe santé » bien plus diversifiée que celle du Parti libéral.

« Philippe Couillard a présenté ce qu'il appelle son trio santé - dont lui-même -, qui ne compte que des médecins », a dit Mme Marois. « Pourtant, comme lui, j'ai été ministre de la Santé, je connais la complexité du réseau et je sais qu'il n'existe pas de solution magique. Il faut mettre à profit tous les talents, toutes les expertises », a déclaré Pauline Marois.

La chef du PQ a souligné que la candidature de Mme Lamarre venait s'ajouter à celle du Dr Réjean Hébert dans Saint-François, à celle du Dr Gilles Aubé dans Hull et à celle de Gyslaine Desrosiers, qui a été présidente de l'Ordre des infirmières et des infirmiers du Québec, dans Blainville. « Le Parti québécois s'appuie sur une équipe santé remarquable », en conclut Mme Marois.

Diane Lamarre, qui a démissionné vendredi matin de son poste de présidente de l'Ordre des pharmaciens du Québec, a beaucoup milité pour la loi qui permet maintenant aux pharmaciens de renouveler certaines prescriptions. Elle a par ailleurs précisé en conférence de presse que les négociations dans ce dossier progressaient bien.

Le mandat de Mme Lamarre devait se terminer en juin 2015. Elle était présidente de l'Ordre depuis 2009 et en était à son troisième mandat. Sa démission est effective à partir d'aujourd'hui.

Mme Lamarre vient prendre la place de la ministre de l'Éducation, du Loisir et du Sport dans le dernier Cabinet, Marie Malavoy, qui a annoncé jeudi qu'elle ne se représenterait pas dans la circonscription de Taillon.

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !