•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Le président de l'Ordre des ingénieurs se joint au PQ

Le compte rendu de Davide Gentile
Radio-Canada

La chef du Parti québécois, Pauline Marois, a annoncé jeudi que le président de l'Ordre des ingénieurs du Québec, Daniel Lebel, sera son candidat aux élections du 7 avril dans Drummond-Bois-Francs.

La circonscription est actuellement détenue par le caquiste Sébastien Schneeberger, élu en 2012 avec une majorité de 2505 voix. Le Parti libéral, lui, sera représenté par Isabelle Chabot.

Daniel Lebel, âgé de 50 ans, est président de l'Ordre des ingénieurs du Québec depuis juin 2012. Il est également président de Maninge Groupe-Conseil, de Drummondville, une firme spécialisée en génie industriel qu'il a créée en 2000. Bachelier en génie mécanique de l'Université Laval, M. Lebel a aussi été ingénieur et chargé de projet chez Bombardier, de même que superviseur à Radio-Canada.

À lire aussi : Bienvenue au buffet de la CAQ (le blogue de Sébastien Bovet)

En annonçant la candidature de M. Lebel, Pauline Marois a mis l'accent sur « l'intégrité » et la « grande compétence » de son nouveau candidat, qui a, selon elle, « redonné ses lettres de noblesse à sa profession ».

« La candidature de Daniel Lebel [...] vient [...] revaloriser une profession qui a été durement malmenée depuis quelque temps - la profession d'ingénieur -, alors qu'on a développé le Québec grâce à ceux-ci », a-t-elle déclaré.

Lutte à la corruption

La chef péquiste a également profité de son point de presse à Drummondville pour s'engager à redéposer rapidement son projet de loi visant à récupérer les sommes « volées » par les firmes de génie au cours des dernières années - projet de loi mort au feuilleton avec le déclenchement des élections de mercredi.

En 18 mois, la corruption a reculé et l'intégrité, elle, a avancé.

Pauline Marois, chef du Parti québécois

La chef péquiste se rendra ensuite en Montérégie, à Saint-Hyacinthe et à Longueuil. Puis, en soirée, elle assistera à un rassemblement militant à l'auditorium de Verdun, où son adversaire libéral, Philippe Couillard, a été couronné le 17 mars 2013.

Verdun est une circonscription que le PQ entend ravir aux libéraux grâce à la candidature de Lorraine Pintal, directrice générale du Théâtre du Nouveau Monde (TNM). Elle y affrontera notamment le libéral Jacques Daoust, qui était patron d'Investissement Québec jusqu'à récemment.

Estrie

Politique