•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Hélène Daneault ne sera pas candidate pour la CAQ

Hélène Daneault
Hélène Daneault Photo: Coalition avenir Québec

La députée sortante de Groulx, Hélène Daneault, ne sera pas candidate en vue des élections générales du 7 avril prochain au Québec.

Le chef de la Coalition avenir Québec, François Legault, a confirmé la nouvelle mercredi en remerciant Mme Daneault pour son implication politique.

M. Legault faisait souvent référence à elle comme sa spécialiste dans le domaine de la santé. Mme Daneault est une omnipraticienne.

Mme Daneault devait notamment affronter dans Groulx l'ancienne présidente de la Fédération étudiante universitaire du Québec, Martine Desjardins.

En entrevue à Radio-Canada, elle a laissé entendre qu'elle n'avait plus l'énergie pour concilier famille, politique et médecine.

Selon une source au sein de la CAQ interrogée par Radio-Canada, son départ n'était pas une surprise, puisqu'elle ne se plaisait plus dans son rôle de députée au sein de la deuxième opposition.

En conférence de presse, François Legault a dit respecter le choix de Mme Daneault. « Ce sont des raisons personnelles, de santé. Elle a fait plusieurs campagnes électorales, entre autres au municipal, avant de venir au provincial. Et je respecte cette décision. »

Concernant le portefeuille de la Santé dans un éventuel gouvernement caquiste, François Legault assure qu'il dispose d'autres candidats possédant beaucoup d'expérience en gestion, qui pourront s'acquitter de la tâche avec brio.

En 2012, Hélène Daneault l'avait emporté par un peu plus de 1700 voix sur le président du Parti québécois, Raymond Archambault.

La circonscription de Groulx comprend notamment les villes de Boisbriand et de Sainte-Thérèse, dans les Basses-Laurentides.

Politique