•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

La Boussole électorale est de retour

Boussole électorale

La boussole électorale est de retour, une occasion de mieux vous situer sur l'échiquier politique. Elle est déjà opérationnelle et elle est disponible sur toutes les plateformes de Radio-Canada.

Radio-Canada
Prenez note que cet article publié en 2014 pourrait contenir des informations qui ne sont plus à jour.

La Boussole électorale avait battu un record au Québec en enregistrant plus de 500 000 utilisations lors des élections provinciales de 2012. Fort de ce succès, l'outil interactif est de retour avec une version revue et corrigée. À vous de jouer!

Bien ancrée dans les habitudes des électeurs, la Boussole électorale vous invite à répondre à 30 questions portant sur des enjeux importants et qui seront débattus par les partis politiques lors des prochaines semaines.

Vos réponses permettront à l'outil de situer vos valeurs par rapport à celles des partis politiques. Pour les membres du comité scientifique qui a choisi les questions, l'exercice est important.

« Il faut bien comprendre que ce n'est pas un outil pour dire comment voter. C'est un outil pour mieux comprendre les idées ou les programmes qui sont proposés lors d'un débat politique », explique Éric Montigny, directeur exécutif de la Chaire de recherche sur la démocratie et les institutions parlementaires à l'Université Laval et membre du comité scientifique de la Boussole électorale.

En avant la mobilité

L'édition 2014 de la Boussole électorale mise sur la mobilité. En plus de pouvoir l'utiliser à la maison, la Boussole pourra vous suivre lors de vos déplacements. Pour les créateurs de cet outil interactif, il s'agit là d'une étape importante.

« En 2014, on a une offre mobile beaucoup plus complète, pour les tablettes et pour les téléphones. En Australie, la version mobile a été un vif succès. On a vu une nette augmentation de l'utilisation de la Boussole. »

— Une citation de  Yannick Dufresne, co-concepteur de la Boussole électorale

Partagez vos résultats

En plus de proposer des questions différentes, la Boussole version 2014 vous permet de partager vos résultats sur les réseaux sociaux. Vos amis pourront donc en savoir plus sur vos positions politiques et entamer une conversation sur un sujet donné.

Une bonne façon de susciter des débats, affirme Marc-André Bodet, professeur adjoint au Département de science politique de l'Université Laval et membre du comité scientifique.

« Si ça peut créer un buzz ou un intérêt encore plus grand, c'est tant mieux. Ça peut aussi permettre aux gens de se situer par rapport à leurs amis, à leurs collègues et même nourrir un débat encore plus grand », dit-il.

La Boussole électorale sera en ligne pendant toute la durée de la campagne électorale. L'outil est gratuit, et en moins de 10 minutes, on peut déjà obtenir des résultats.

Ce qu'ils pensent de la Boussole électorale

« Il faut le faire au moins une fois pour savoir vers quel parti on penche. Ça peut créer des surprises! »

— Une citation de  Nadia Beaudry, Québec

« Je pense que c'est un bon outil, ça permet aux gens de se situer, surtout s'ils ne suivent pas l'actualité politique. Mais ça décontextualise un peu les choix qu'on peut faire. Il ne faut pas oublier qu'au Québec, on ne vote pas pour un parti, on vote pour un député dans un comté. »

— Une citation de  Jean-Noël Bernier, Québec

« C'est bien, ça aide beaucoup des indécis »

— Une citation de  Marc-André Trudel, Québec

« Aux dernières élections, je l'ai essayée et ç'a été assez proche de qui j'ai voté. C'est un bon outil. Je vais la refaire cette année. »

— Une citation de  Paul Fortier, Québec

À vous maintenant d'essayer la Boussole électorale et de nous faire part de vos commentaires!

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !