•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Fatima Houda-Pepin se dresse devant Gaétan Barrette dans La Pinière

La député Fatima Houda-Pépin lors de l'annonce de sa candidature dans La Pinière
La député Fatima Houda-Pépin lors de l'annonce de sa candidature dans La Pinière Photo: La Presse canadienne / Jacques Boissinot
Radio-Canada

Fatima Houda-Pepin sera candidate indépendante dans La Pinière aux prochaines élections provinciales. Elle affrontera notamment Gaétan Barrette, qui défendra les couleurs libérales dans cette circonscription de la Montérégie.

Je ne suis pas candidate indépendante par choix, mais par la volonté du chef libéral Philippe Couillard, qui m'a exclue du Parti libéral.

Fatima Houda-Pepin

La députée de confession musulmane a quitté le caucus libéral en raison d'un différend sur la politique à adopter sur le port des signes religieux par les employés de l'État. Elle a notamment déploré que le « Parti libéral de M. Couillard » ne lui donne plus « la liberté d'action » pour continuer sa lutte contre l'intégrisme religieux. 

Députée depuis 20 ans, Mme Houda-Pepin a souligné qu'elle avait toujours été fidèle à ses chefs, de Daniel Johnson à Philippe Couillard en passant par Jean Charest. Elle a rappelé que c'est M. Couillard qui a choisi de l'exclure du caucus et du parti.

« Au-delà du logo du PLQ, j'étais, je suis et je demeurerai toujours profondément libérale et profondément fédéraliste », a-t-elle déclaré lors de son allocution à Québec.

Mme Houda-Pepin demeure amère face à son exclusion du PLQ. Elle déplore que M. Couillard ait choisi de l'écarter, elle, une libérale et fédéraliste convaincue, parce qu'elle tenait à ses convictions.

« M. Couillard a choisi d'exclure une députée profondément libérale et profondément fédéraliste sur ses convictions, solide sur ses convictions, pour un transfuge solide sur ses ambitions », a-t-elle lancé.

Houda-Pepin contre Gaétan Barrette

Elle ne craint pas d'en découdre avec le candidat vedette présenté par M. Couillard hier dans La Pinière. Ce dernier a présenté l'ancien candidat de la Coalition avenir Québec (CAQ) et ancien président de la Fédération des médecins spécialistes du Québec, Gaétan Barrette.

« Qui est M. Barrette dans La Pinière?, a demandé Mme Houda-Pepin aux journalistes qui l'interrogeaient sur son futur adversaire. Combien de fois vous a-t-il parlé des citoyens de La Pinière? »

M. Barrette vient chercher une limousine sur le dos des citoyens de La Pinière, une limousine que j'ai moi-même refusée justement au nom de ces mêmes citoyens.

Fatima Houda-Pepin

Mme Houda-Pepin souligne que les membres de son équipe libérale ont choisi de la suivre. Elle dit recevoir des « torrents de courriels d'appui » encore à ce jour pour sa prise de position qui lui a valu son exclusion du PLQ.

« Des gens qui n'étaient même pas libéraux ont dit qu'ils voteraient pour moi », a-t-elle poursuivi.

Une campagne libérale déjà payée

La lutte s'annonce donc serrée dans la circonscription qu'elle représente depuis 1994. Elle concède que le financement sera plus difficile maintenant qu'elle est indépendante, soulignant que M. Barrette fera campagne contre elle avec de l'argent qu'elle a amassé au nom du PLQ.

Au total, c'est 20 000 $ qu'elle aurait recueillis pour le PLQ en prévision de la prochaine élection.

En l'expulsant, M. Couillard a mis la main sur cette cagnotte électorale sans compter une autre vingtaine de milliers de dollars en ristournes que le PLQ versera à l'organisation de La Pinière pour des événements de financements effectués par Mme Houda-Pepin. C'est donc avec 40 000 $ qu'elle a elle-même amassés que M. Barette fera campagne. 

L'ancienne députée libérale mise sur le jugement des citoyens de La Pinière, qui sont, selon elle, tenus pour acquis par le PLQ et son chef Philippe Couillard.

Politique