•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Asbestos : une nouvelle usine de production de magnésium verra le jour

Sugar Sammy entame une tournée pancanadienne en s'arrêtant à Winnipeg.

Radio-Canada

L'entreprise Alliance Magnésium construira une usine pilote de production de magnésium, à Asbestos.

L'usine servira à tester un nouveau procédé pour produire le métal à partir de résidus de serpentine de la mine Jeffrey. 

La méthode a déjà été éprouvée en laboratoire et les promoteurs souhaitent maintenant tester le produit à petite échelle dans leur nouvelle usine.

À terme, l'entreprise prévoit produire 50 000 tonnes par an de magnésium métallique et créer une vingtaine d'emplois. À long terme, elle espère créer 300 emplois. 

Québec octroie un prêt sans intérêt de 2,25 millions de dollars à l'entreprise pour ce projet de 10 millions de dollars.

Les élus d'Asbestos se réjouissent de la venue d'une nouvelle usine sur leur territoire, mais restent prudents. Ils se souviennent de l'échec de Magnola, qui produisait du magnésium et qui a fermé ses portes, il y a plusieurs années. 

Pour les résidents, même si certains sont craintifs, cette nouvelle usine va dynamiser l'économie de la ville. 

Du côté d'Alliance Magnésium, on assure que le marché mondial du magnésium est solide et en croissance et que le procédé est plus sécuritaire sur le plan environnemental.

Société