•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

L'avenir du service de prévision des avalanches du Yukon est menacé

Une équipe de l'Association des avalanches du Yukon examine le manteau de neige afin de déterminer les risques d'avalanches.

Une équipe de l'Association des avalanches du Yukon examine le manteau de neige afin de déterminer les risques d'avalanches.

Photo : Philippe Morin/Radio-Canada

Radio-Canada
Prenez note que cet article publié en 2014 pourrait contenir des informations qui ne sont plus à jour.

L'Association des avalanches du Yukon pourrait devoir bientôt fermer boutique faute de financement.

Le groupe est né en 2010 grâce à une subvention du gouvernement fédéral de 600 000 $.

Avant cette date, il n'existait pas de système de prévision des risques d'avalanches au Yukon, explique Jim Bishop, président de l'Association.

Le fédéral cessera de financer les travaux de l'Association à la fin de l'hiver.

« Nous discutons avec le Yukon et le gouvernement fédéral depuis un an et ces discussions n'ont pas encore porté des fruits », ajoute Jim Bishop.

Le Yukon a besoin de ce service, affirme Joe Lammers, prévisionniste d'avalanches avec l'Association canadienne des avalanches.

« Je suis ici depuis trois jours seulement et j'ai vu des motoneigistes, des skieurs, des skieurs d'arrière-pays et des skieurs à voile, un nouveau sport. La réalité est que la majorité de ces personnes se dirigent vers des zones d'avalanches », a-t-il noté.

Pour l'heure, l'Association publie ses prévisions sur le site Yukonavalanche.ca

D'après les informations recueillies par Philippe Morin.

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !