•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Un athlète roumain veut représenter le Canada aux Olympiques

Le gymnaste roumain Robert Stanescu espère représenter le Canada aux Jeux olympiques de 2016.

Le gymnaste roumain Robert Stanescu espère représenter le Canada aux Jeux olympiques de 2016.

Photo : Radio-Canada/Andréanne Baribeau

Radio-Canada

Un gymnaste roumain, qui s'entraîne à Windsor depuis quatre ans, espère obtenir sa citoyenneté canadienne à temps pour les qualifications des Jeux olympiques de Rio, en 2016.

Robert Stanescu a terminé septième à l'épreuve des anneaux aux Jeux olympiques de Pékin en 2008. En 2010, il est déménagé au Canada, où il est désormais propriétaire d'un centre de gymnastique.

L'athlète de 29 ans vient de se joindre à l'équipe nationale canadienne, mais il attend toutefois sa citoyenneté. « Je veux participer aux Olympiques pour le Canada, c'est mon pays maintenant », dit-il.

Il devra cependant obtenir sa citoyenneté avant les Championnats du monde de 2015, qui servent de qualifications pour les Jeux olympiques.

La femme de Robert Stanescu, Ruxandra, est déménagée au Canada avec sa famille en 2009. Un an plus tard, il a décidé de la rejoindre à Windsor pour se marier.

Le gymnaste roumain Robert Stanescu espère représenter le Canada aux Jeux olympiques de 2016.Agrandir l’image (Nouvelle fenêtre)

Photo : Radio-Canada/Andréanne Baribeau

Le directeur de l'équipe de gymnastique masculine, Tony Smith, croit que la présence de Stanescu dans l'équipe canadienne pourrait être un atout. « Il est spécialiste des anneaux et du cheval d'arçon, nos deux faiblesses », souligne-t-il.

Certains athlètes étrangers ont pu accélérer leur processus d'immigration au Canada grâce à une disposition dans la Loi sur la citoyenneté, qui récompense les candidats ayant rendu des services exceptionnels au pays.

Toutefois, l'avocat en immigration Jean-Philippe Brunet croit que la refonte actuelle de la loi pourrait freiner cette pratique.

Entre-temps, Robert Stanescu garde bon espoir et continue de s'entraîner.

D'après un reportage d'Andréanne Baribeau

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !

Ontario

Nouveaux arrivants