•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Pensionnats autochtones : excuses des évêques de l’Alberta et des T.N.-O.

L'archevêque d'Edmonton, Richard Smith.

L'archevêque d'Edmonton, Richard Smith.

Radio-Canada

Des évêques de l'Alberta et des Territoires du Nord-Ouest ont présenté leurs excuses lundi aux victimes des pensionnats autochtones.

Cette déclaration précède la venue de la Commission de vérité et réconciliation du 27 au 30 mars à Edmonton, laquelle enquêtera sur les abus commis dans les pensionnats de la province.

« Nous, les évêques catholiques de l'Alberta et des Territoires du Nord-Ouest, nous excusons pour ceux qui ont connu des sévices physiques et sexuels dans les écoles résidentielles sous administration catholique », a déclaré l'archevêque d'Edmonton, Richard Smith.

Nous exprimons également nos excuses et nos regrets pour la participation catholique à des politiques gouvernementales qui ont mené des enfants à être séparés de leur famille, et ont souvent supprimé la culture et la langue autochtones dans les écoles résidentielles.

Mgr Richard Smith, archevêque d'Edmonton

Les pensionnats autochtones ont fait au moins 4134 morts à travers le pays, dont 901 en Alberta, selon la Commission de vérité et réconciliation.

Alberta

Autochtones